Dakar 2023 : nouvelles rassurantes pour Simon Vitse et Frédéric Lefebvre après leurs tonneaux

Les deux copains d'enfance, pilotes et co-pilotes originaires du calaisis, ont effectué une impressionnante sortie de piste avec plusieurs tonneaux à bord de leur auto, hier lors de l'étape entre Riyad et Harad. Leur Dakar est terminé, leur buggy étant hors d'usage.

Simon Vitse avait le sourire ce mercredi 11 janvier après les tonneaux de son véhicule, la veille sur le Dakar. Et pour cause, pour son ami d'enfance et co-pilote Frédéric Lefebvre, plus touché par l'accident, les nouvelles sont rassurantes. Il a passé la nuit en observation par précaution "Fred a été transféré à l'hôpital pour des maux de tête", expliquait dès hier le staff des deux hommes à La Manche Libre. 

Après un scanner de contrôle, le crâne de Frédéric Lefebvre est en bon état. Il est aujourd'hui de retour au bivouac avec une côte cassée. 

Hier soir, l'équipe se voulait déjà rassurante sur l'état de santé du pilote et du copilote, Simon Vitse et Frédéric Lefebvre, en publiant ce post sur Facebook. 

Quant à Simon Vitse (photo), il souffre de deux phalanges cassées. 

En moto

Adrien Van Beveren termine dans la roue du leader sur sa Honda. Le pilote du Nord est distancé de 21 secondes. Au classement général, Van Beveren est désormais 4e, à 9min 52sec du premier, l'Argentin Kevin Benavides.  

Le motard du Botswana Ross Branch a remporté au guidon de son Hero sa deuxième victoire sur le rallye Dakar mercredi 11 janvier, au cours de cette 10e étape de 624 km entre Harad et Shaybah, en Arabie saoudite. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité