Dakar terminé pour Simon Vitse et Frédéric Lefebvre, leur buggy a effectué 5 tonneaux

Au km 247 de l'étape du jour, le buggy du pilote Simon Vitse et de son équipier du Touquet, Frédéric Lefebvre, s'est retourné. Le premier doit se faire soigner aux doigts ce soir au Bivouac. Son copilote, se plaignant des côtes, est parti en ambulance à Riyad pour un bilan de santé.

Simon Vitse, l'ancien pilote de Quad de Noordpeene et son copilote Frédéric Lefebvre, originaire du Touquet, ont fait un spectaculaire accident ce mardi 10 janvier sur les pistes de la 9e étape entre Riyad et Harad.


Le véhicule aurait fait 5 tonneaux au km 247 à plus de 165 km/h. Le pilote nordiste est parti à la faute dans un virage annoncé long et qui finalement était plus court. Le buggy deux roues motrices est détruit.

Compétition terminée

La compétition est finie pour l'équipage nordiste. La veille, jour de repos, l'équipage faisait un point sur son compte Facebook sur la première partie de la course parlant de leur état d'esprit "serein", heureux d'être toujours dans "le game" et attendant vivement "d'être dans les dunes". 

L'aventure s'arrête donc au terme d'une très belle semaine où les Nordistes pointaient à la 12e au  général, parfois titillant les meilleurs. 

En moto

Dans l'épreuve moto, toujours ce mardi 10 janvier, un autre Nordiste Adrien Van Beveren a également chuté, mais sans commune mesure. Lui, qui n'était qu'à 2 min et 49 sec du leader au départ, se retrouve désormais à 15 min et 40 sec, après une "journée difficile avec des pistes peu visibles et effacées par la pluie", dit-il. "J'ai décidé d'aller tout seul en hors piste, j'ai roulé dans des grosses pierres, j'avais les bons caps mais je n'allais pas vite, ça m'a fait perdre beaucoup de temps", dit le Nordiste qui a chuté à 20 km avant l'arrivée, percuté selon lui par le jeune Américain Mason Klein. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité