RÉSULTATS. Municipales à Wimereux : Jean-Luc Dubaele (DVD) largement en tête des quadrangulaires

Il prend la succession de Francis Ruelle, à l'issue d'une campagne particulièrement houleuse.
© UNIS POUR WIMEREUX / FACEBOOK
Jean-Luc Dubaele (Divers droite) est le nouveau maire de Wimereux, avec une très nette avance : 45,4% selon les chiffres officiels.

Il devance ainsi Aurélien Portuese (31,3%), Catherine Papyle-Lefebure (16,6%) et Joël Fernagut (6,7%). La participation, elle, s'élève à 48,89%.
L'ancien patron de l'Intermarché local, actuel propriétaire d'un supermarché de Boulogne-sur-Mer, prend ainsi la succession du maire sortant Francis Ruelle, qui ne s'était pas représenté à un nouveau mandat. Arrivé second au premier tour, il a bénéficié du soutien des deux listes qui ne s'étaient pas maintenues, ainsi que de l'appui du maire sortant. Il devance ainsi trois autres candidats : Aurélien Portuese (qui était arrivé en tête du premier tour), Catherine Papyle-Lefebure et Joël Fernagut.  

Embouteillage à la succession du maire

La bataille pour la succession de Francis Ruelle (Divers droite) à la tête de la petite ville balnéaire (6575 habitants), après trois mandat a été très dure : quatre candidats ont dépassé le score de 10% au premier tour, synonyme de maintien au second tour. Et aucun n'a accepté de fusionner sa liste avec un autre.

Aurélien Portuese (Divers centre) était arrivé en tête avec 32,46% des voix, suivi de Jean-Luc Dubaele (Divers droite) avec 23,52%, de Catherine Papyle-Lefebure (Écologiste) avec 18,76% et de Joël Fernagut (Divers droite) avec 11,51% des suffrages exprimés.

Parmi les deux derniers candidats, qui n'ont pas atteint le seuil des 10% de voix, Évelyne Portolan (Divers centre) et Patrick Boussemart (LR) avaient tous deux appelé à voter pour Jean-Luc Dubaele.

Cinq plaintes et une bataille impitoyable

Le maire sortant, Francis Ruelle, a lui aussi fini par sortir de son silence pour confier le 23 juin à La Voix du Nord qu'il voterait pour Jean-Luc Dubaele, "pas en tant que maire, mais en tant que Wimereusien".

La campagne de l'entre-deux tour a en tout cas été âpre : une plainte pour agression sexuelle sur mineure a été déposée début juin contre Aurélien Portuese, comme le rapportait la Voix du Nord. Ce à quoi la tête de liste de "Wimereux en mieux" a répliqué par une plainte pour "dénonciation calomnieuse". À cela s'ajoutent les plaintes de plusieurs candidat, pour "injure" et "diffamation", après avoir eu accès à des messages a priori cryptés qui les insultaient. En retour, une plainte pour "divulgation de conversations privées", raconte France Bleu.
  Sur France Info, retrouvez le détail des résultats du 2eme tour des Municipales à Wimereux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections