RÉSULTATS. Municipales à Wimereux : Jean-Luc Dubaele (DVD) largement en tête des quadrangulaires

Il prend la succession de Francis Ruelle, à l'issue d'une campagne particulièrement houleuse.

© UNIS POUR WIMEREUX / FACEBOOK
Jean-Luc Dubaele (Divers droite) est le nouveau maire de Wimereux, avec une très nette avance : 45,4% selon les chiffres officiels.

Il devance ainsi Aurélien Portuese (31,3%), Catherine Papyle-Lefebure (16,6%) et Joël Fernagut (6,7%). La participation, elle, s'élève à 48,89%.
L'ancien patron de l'Intermarché local, actuel propriétaire d'un supermarché de Boulogne-sur-Mer, prend ainsi la succession du maire sortant Francis Ruelle, qui ne s'était pas représenté à un nouveau mandat. Arrivé second au premier tour, il a bénéficié du soutien des deux listes qui ne s'étaient pas maintenues, ainsi que de l'appui du maire sortant. Il devance ainsi trois autres candidats : Aurélien Portuese (qui était arrivé en tête du premier tour), Catherine Papyle-Lefebure et Joël Fernagut.  

Embouteillage à la succession du maire

La bataille pour la succession de Francis Ruelle (Divers droite) à la tête de la petite ville balnéaire (6575 habitants), après trois mandat a été très dure : quatre candidats ont dépassé le score de 10% au premier tour, synonyme de maintien au second tour. Et aucun n'a accepté de fusionner sa liste avec un autre.

Aurélien Portuese (Divers centre) était arrivé en tête avec 32,46% des voix, suivi de Jean-Luc Dubaele (Divers droite) avec 23,52%, de Catherine Papyle-Lefebure (Écologiste) avec 18,76% et de Joël Fernagut (Divers droite) avec 11,51% des suffrages exprimés.

Parmi les deux derniers candidats, qui n'ont pas atteint le seuil des 10% de voix, Évelyne Portolan (Divers centre) et Patrick Boussemart (LR) avaient tous deux appelé à voter pour Jean-Luc Dubaele.

Cinq plaintes et une bataille impitoyable

Le maire sortant, Francis Ruelle, a lui aussi fini par sortir de son silence pour confier le 23 juin à La Voix du Nord qu'il voterait pour Jean-Luc Dubaele, "pas en tant que maire, mais en tant que Wimereusien".

La campagne de l'entre-deux tour a en tout cas été âpre : une plainte pour agression sexuelle sur mineure a été déposée début juin contre Aurélien Portuese, comme le rapportait la Voix du Nord. Ce à quoi la tête de liste de "Wimereux en mieux" a répliqué par une plainte pour "dénonciation calomnieuse". À cela s'ajoutent les plaintes de plusieurs candidat, pour "injure" et "diffamation", après avoir eu accès à des messages a priori cryptés qui les insultaient. En retour, une plainte pour "divulgation de conversations privées", raconte France Bleu.
  Sur France Info, retrouvez le détail des résultats du 2eme tour des Municipales à Wimereux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter