Paul-Louis, 5 ans, lâche un ballon à Hem, Yvan le retrouve le lendemain dans les Alpes !

Un ballon gonflé à l'hélium a parcouru plus de 700 km en 24h. Les "héros " de cette histoire n'en reviennent pas. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"C'est une super histoire. Ça n'arrive qu'une fois dans une vie". Yvan Conilh, chasseur dans les Hautes-Alpes, n'en revient pas. Au micro de France Bleu Nord, il ne cache pas son enthousiasme et sa surprise. Il y a une dizaine de jours, ce chasseur se promenait en forêt à Antonaves (Hautes-Alpes) quand il a découvert un ballon. Une petite carte indique que le ballon a été envoyé dans le ciel par Paul-Louis à Hem.

Yvan fait des recherches sur Internet et réussit à retrouver la famille de ce garçon de 5 ans. Là, il apprend que le ballon a été lancé la veille vers 13h du Nord Pas-de-Calais. Soit moins de 24 heures avant. 783 kilomètres parcourus à 41 km/h de moyenne. « Nous étions à la braderie d’Hem et, vers 12 h 30-13 heures, Paul-Louis a lâché les ballons qu’il avait, a expliqué François, le père de Paul-Louis, 5 ans, au Dauphiné Libéré. On les a très vite lâchés, on n’a pas attendu tout l’après-midi avant de les lâcher. C’est peut-être pour ça qu’ils sont arrivés aussi loin. C’est vraiment hallucinant. »Depuis le ballon trouvé par Yvan le chasseur a été relâché. « J’ai pu le suivre aux jumelles pendant au moins dix minutes », explique-t-il. Une rencontre entre cet habitant des Hautes-Alpes attendri par cette histoire et la famille nordiste qui aime rêver est prévue pour l'été prochain.