Pénurie de médecins : la colère du maire de Laigneville

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo
© France 3 Picardie

Attendre plusieurs heures qu'un médecin vienne constater un décès est un problème récurrent à Laigneville. Après avoir pris un arrêté symbolique interdisant aux habitants de mourir à domicile pour faire réagir les pouvoirs publics, le maire tape une nouvelle fois du poing sur la table.

Laigneville dans l'Oise, compte près de 5 000 habitants et ...0 médecin.
Les deux derniers ont pris leur retraite le 22 décembre 2017.

Comme ce fut le cas au mois de mai, un homme a dû attendre près de 6 heures qu'un médecin vienne constater le décès de sa maman.
Le problème est malheureusement récurrent dans la commune. 
L'élu a déjà alerté les pouvoirs publics en prenant un arrêté municipal symbolique interdisant aux habitants de mourir à domicile.

Cette fois, c'est sur les réseaux sociaux qu'il a publié un communiqué, dans lequel il pointe du doigt les manquements de l'Agence régionale de santé, située à Lille : 
"Si à Lille, le désert médical pour eux, ce sont des chiffres et des points sur une carte, pour nous, c'est une réalité quotidienne. mon cabinet médical a fermé le 22 décembre. Pour la communauté de commune, nous n’avons plus que 4 médecins pour 24 000 habitants et aujourd’hui, les habitants m’appellent ici, à la mairie, pour me demander ce qu’ils peuvent faire pour essayer de contacter un médecin parce qu’ils n’y arrivent pas".

Contactée par notre rédaction, l'ARS nous rappelle dans un mail, que le smur se déplace seulement pour des urgences vitales mais elle se garde bien de donner une réponse à la problématique des déserts médicaux. 

De son côté, la préfecture, également interpelée dans le communiqué du maire, botte en touche en nous précisant que le problème de la désertification médicale ne fait pas partie de ses compétences mais de celles de l'ARS.

Christophe Diétrich ne désarme pas, malgré le refus de prendre la relève d'une quinzaine de médecins.
Il est prêt à racheter l'ancien cabinet médical et c'est avec ou sans la convention de l'ARS, qu'une télémédecine devrait ouvrir ses portes à Laigneville dès février.

durée de la vidéo: 02 min 04
Laigneville (60) : pénurie de médecins

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.