Cet article date de plus de 8 ans

Picardie Nature recrute des écovolontaires pour surveiller les phoques de la Baie de Somme

Vous avez 18 ans révolus et 6 heures par jour à consacrer à la nature pendant un minimum de 2 semaines, entre le 8 juin et le 31 août ? Devenez surveillants bénévoles des phoques de la Baie de Somme pour Picardie Nature.
© OT Cayeux-sur-Mer via Flickr
Picardie Nature recrute des écovolontaires lors de l'été prochain pour mener 2 missions essentielles auprès des phoques de la Baie de Somme :

• participer à la surveillance estivale des phoques en baie de Somme et baie d'Authie;
• participer aux soins des phoques échoués et transférés au centre de sauvegarde de la faune sauvage qui sera prêt à accueillir des animaux dès le 8 juin, jusqu'à ce que les animaux soient remis en milieu naturel (vers octobre).

La période d'activité s'étend du 8 juin au 31 août.

Si vous êtes titulaire une formation à l’animation (BAFA, BAPAAT, BPJEPS, BASE, BEATEP, BEES, BTS GPN animation), c'est encore même si ce n'est pas indispensable. 

Les animateurs bénévoles ont un rôle fondamental dans la sensibilisation du public au respect des zones de repos des phoques.

Vous serez hébergé en collectivité, près de votre lieu d’intervention (cela implique une participation de votre part aux activités communes (repas, courses...) et une tolérance de la vie en groupe: l'hébergement se fait notamment en dortoirs.

Les frais de déplacements sur place et de nourriture seront pris en charge. La période de mobilisation est établie à 2 semaines minimum consécutives, du samedi au samedi ;

Une formation obligatoire est dispensée dès le samedi de la prise en charge du poste.

Par ailleurs, une participation de 50€ correspondant aux frais de gestion, une participation de 20€/semaine correspondant aux frais d’hébergement et de nourriture et une caution de 100€ seront demandées au écovolontaires recrutés.

Pour postuler, Il suffit de compléter le formulaire en ligne avant le 10 mars 2013 avec une lettre de motivation et d’un CV au format .pdf.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement baie de somme