Aisne: 1h30 d'audition au commissariat pour l'un des expéditeurs de miettes de pain

Henri Carton, ce matin devant le commissariat de Laon / © Photo Eric Henry, Rémi Vivenot France 3 Picardie
Henri Carton, ce matin devant le commissariat de Laon / © Photo Eric Henry, Rémi Vivenot France 3 Picardie

Par Halima Najibi

Henri Carton est sorti du commissariat de Laon après 1h30 d'audition. "Très courtoise", selon lui. Il a dû s'expliquer sur sa démarche et dire s'il avait voulu offenser le chef de l'Etat.

Apparemment, c'est le parquet de Paris qui avait demandé qu'une suite soit donnée à cette affaire. Notamment après la manifestation des anciens exploitants à Laon la semaine dernière. Sept autres expéditeurs de miettes devraient être auditionnés à leur tour prochainement.


Henri Carton, Président de la section des anciens exploitants agricoles de l'Aisne, avait envoyé en novembre dernier avec d'autres anciens exploitants de l'Aisne des lettres contenant des miettes de pain. Selon lui, l'Elysée aurait porté plainte pour outrage au Chef de l'Etat.


Selon l'un de nos confrères journaliste à France 2, aucune plainte n'a été déposée par l'Elysée. Il s'agirait seulement d'auditions organisées par le parquet d'Amiens. Une procédure courante après la réception de ces lettres qui contenaient autre chose que du papier. 

Contactée par notre rédaction, l'Élysée n'a pour le moment ni confirmé ni infirmé cette information.

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus