Festival de Laon : les grands interprètes classiques à l'affiche avec les plus jeunes

Jusqu'au 16 octobre les grands orchestres de France ont rendez-vous dans l'Aisne. La 28ème édition du festival de Laon a démarré sous le signe des "Variations symphoniques".

C'était une première. Lors du concert d'ouverture dimanche, l'orchestre était composé à 80 % de musiciens amateurs issus du conservatoire ou d'écoles de musique du département de l'Aisne.
Encadrés par les professionnels de la Symphonie des Siècles et dirigés par l'un des plus célèbres chef d'orchestre français, François-Xavier Roth, les jeunes musiciens ont interprété les danses symphoniques opus 45 de Rachmaninov et le concerto de Beethoven aux côtés de la pianiste Vanessa Wagner.

Cette grande place accordée aux jeunes, c'est une façon d'inscrire encore mieux le festival dans le territoire de Laon, mais aussi de faire tomber les frontières entre le grand public et la musique classique.
La cathédrale de Laon sera aussi le théâtre du prochain concert, vendredi 9 octobre avec à l'affiche Serge Rachmaninov et sa Symphonie n°3 en la mineur op.44, et Henri Dutilleux et son Concerto pour violoncelle et orchestre « Tout un monde lointain », programme interprété par l'orchestre français des jeunes et le violoncelliste Gautier Capuçon, sous la direction de David Zinman.

Extrait du concerto pour piano n°4 de Beethoven, concert d'ouverture du festival de Laon dimanche 4 septembre ©France3 Picardie


Plusieurs lieux de concerts dans l'Aisne


Jusqu'au 16 octobre à Laon, la cathédrale, l'église Saint-Martin, la maison des arts et des loisirs et le grand théâtre accueilleront des concerts.

A Soissons, la Cité de la musique aussi sera le théâtre de deux événements qui figurent au programme du 28ème festival.

Avec Jean-Michel VERNEIGES Organisateur du festival de musique classique de Laon et François-Xavier ROTH Directeur de l'orchestre "La Symphonie des siècles". Reportage de Marie Benoist, Jean-Paul Delance, Olivier Bounaud, montage Cédric Delangle