Cet article date de plus de 5 ans

Compiègne : les internés oubliés du camp B de Royallieu

Parmi les milliers de personnes internées à Compiègne par les Allemands, entre décembre 1941 et Août 1944. se trouvaient 500 civils américains, arrêtés uniquement à cause de leur nationalité. Une exposition sur cet épisode peu connu se tient au Mémorial de Compiègne, jusqu'au 25 avril 2016. 
Compiègne : exposition sur les internés oubliés du camp de Royallieu
Compiègne : exposition sur les internés oubliés du camp de Royallieu © France 3 Picardie
Durant la seconde guerre mondiale, des civils américains (500) ont été internés par les Allemands au camp de Royallieu à Compiègne aux côtés des résistants et des Juifs. Episode peu connu de la guerre ce sont les internés oubliés. En ce moment,une exposition au mémorial de la déportation de Compiègne permet de découvrir la vie de ces hommes et de ces femmes dans ce camp. Ces internés avaient le statut de prisonnier de guerre. Ils étaient considérés comme une monnaie d'échange potentielle. D'ailleurs les Américains faisaient de même avec les civils allemands. L'idée était de procéder à des échanges de prisonnier.

Pour tuer le temps dans le camp, toute une vie culturelle et artistique s'organise. Pour la première fois, seront présentés des documents et objets exceptionnels, issus des collections du Mémorial ou prêtés par les familles : dessins (dont certains ont traversé l’Atlantique ou la Manche !), lettres, photographies, effets personnels, témoignages, et même des œuvres musicales composées au camp. 

durée de la vidéo: 01 min 53
Compiègne : exposition sur les internés oubliés du camp de Royallieu


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions culture