Compiègne : l'Opac offre des mois de loyers gratuits pour attirer au Clos des Roses

© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Gangrénés par les trafics de stupéfiants, certains appartements du Clos des Roses ont été évacués par l'Opac début janvier. Aujourd'hui, ils sont de nouveaux loués contre des mois de loyer gratuits.

Par Célia Mascre

Difficile d'attirer dans ces immeubles du Clos des Roses rongés par la drogue... L'Opac, propriétaire des bâtiments, lance une "opération séduction" pour encourager les Compiégnois à venir y vivre. Ainsi, l'Opac offre quatre mois de loyers gratuits pour les dix premiers appartements attribués, puis trois mois pour les dix suivants.

Il s'agit des numéros 4, 8 et 9 du Square Baudelaire, récemment évacués pour des raisons de sécurité. Vingt-quatre familles étaient concernées. Neuf entrées, caméras de surveillance et système de lutte contre les incendies ont été remis à neuf.


Dans le cadre du plan national de sécurisation renforcée, des renforts de gendarmerie mobile et des compagnies républicaines de sécurité ont été déployées dans le quartier du Clos des Roses en complément des effectifs du commissariat de police de Compiègne, depuis la fin du mois de janvier 2017.

Le quartier du Clos des Roses est en effet connu pour être un repaire de trafiquants de drogue. Une véritable zone de non-droit où ni journalistes ni policiers n'osent mettre les pieds. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Visite de chantier au musée de Picardie

Près de chez vous

Les + Lus