Disparition de Bruno: les recherches n'ont toujours rien donné

L'enquête piétine autour de la disparition de Bruno. Demain cela fera une semaine qu'il a disparu à Ribécourt. Les gendarmes ont décidé de lancer un appel à témoin national. 

Les plongeurs de la brigade fluviale
Les plongeurs de la brigade fluviale © France 3 Picardie
Les recherches subaquatiques entreprises hier pour retrouver la trace de Bruno disparu depuis une semaine dans l'Oise n'ont rien donné. En ce 24 décembre le jeune adolescent devait fêter son anniversaire. Les gendarmes ont lancé un appel à témoin national. Bruno est inscrit au fichier des personnes disparues. Il faut vérifier les témoignages. On l'aurait aperçu en région parisienne, ou encore à Bordeaux.

Les enquêteurs vont se livrer à un véritable travail de fourmi à partir du lieu de la disparition.


Lister et contacter tous les chauffeurs de bus ou les conducteurs de train qui sont passé prêt de Ribécourt ces derniers jours. La question c'est de savoir si sept jours après Bruno est toujours saint et sauf.?  Une mauvaise rencontre, un accident : les gendarmes travaillent sur toutes les hypothèses.


Tous les moyens de recherches ont été déployés pour retrouver Bruno


L’équipe cynophile poursuivait une piste du côté de la zone commerciale de Jaux-Venette. Sans succès. Des militaires se sont portés volontaires pour effectuer des recherches à VTT. Une campagne d’affichage a été menée chez les commerçants. L’avis de disparition a fait le tour sur les réseaux sociaux. Parallèlement à ces actions menées sur le terrain, une enquête judiciaire a été ouverte.

Si vous avez aperçu Bruno, contactez la gendarmerie au 03.44.75.82.17 ou au 03.44.20.77.58



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers