• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vauchelles (60) : des riverains d'un élevage bovin veulent obtenir la qualité de victimes

© Laure Herpeux
© Laure Herpeux

En mai 2015, deux agriculteurs qui étaient poursuivis pour avoir épandu du lisier dégageant un gaz toxique trop proche des habitations à Vauchelles, dans l'Oise, ont été alors relaxés par le tribunal de Compiègne. Aujourd'hui, deux familles cherchent à obtenir la qualité de victime.

Par Camille Di Crescenzo

En Mai 2015, des familles de Vauchelles dans l'Oise, ont obtenu un procès pour avoir respiré des émanations générées par les rejets d'un élevage laitier. Elles se plaignent d'émanations de sulfure d'hydrogène, un gaz considéré comme dangereux pour la santé.

Malgré la plainte, les éleveurs (les frères Souply) sont condamnés en juin 2015, chacun à quatre contraventions (de 200 à 400 €) par le tribunal correctionnel de Compiègne, dont le jugement n'a pas retenu le chef de "mise en danger de la vie d'autrui". Les services de l'Etat avaient confirmé une pollution très élevée, 24 fois plus grande que la normale. Un délai leur a été accordé par le procureur pour la remise aux normes de leurs installations. 
Selon les plaignants, cette décision n'a pas tenu compte du volet humain.

Devant la cour d'appel d'amiens

Aujourd'hui, deux familles, constituées parties civiles, cherchent à obtenir la qualité de victimes devant la cour d'appel d'Amiens. Cette reconnaissance leur est indispensable pour être entendues dans la démarche civile en contentieux qu'elles ont engagée auprès du tribunal de grande instance de Compiègne.

Rappel des faits par Christian Mirabaud avec des images de juin 2015
rappel des faits
récit de Christian Mirabaud avec Héléna Hennion, plaignante et maître Antoine de Lombardon, avocat des agriculteur (images de juin 2015)




A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus