• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La Picardie rend hommage aux victimes de la déportation

Une main touchant le Mur des Noms sur le mémorial de la Shoah à Paris. / © JOEL SAGET / AFP
Une main touchant le Mur des Noms sur le mémorial de la Shoah à Paris. / © JOEL SAGET / AFP

Les cérémonies en hommage aux victimes de la Shoah ont fleuri partout en France ce dimanche, et en Picardie aussi. Les Juifs de la région n'ont pas été épargnés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Par France 3 Picardie

Soixante-douze ans après la libération des camps, le souvenir reste fort et il mérite d'être entretenu. Ce dimanche 30 avril, les villes picardes emboîtent le pas au reste de la France en commémorant le souvenir des victimes de la Shoah.

Cette Journée du souvenir des victimes de la déportation est organisée chaque année le dernier dimanche d'avril en mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination nazis lors de la Seconde Guerre mondiale.

En Picardie comme dans le reste de la France, les mairies et les associations ont organisé des cérémonies et des poses de gerbe. C'est le cas par exemple à Itancourt, où le député-maire de l'Aisne Julien Dive a publié sur Twitter les photos de la cérémonie. Même chose à Beauvais.


Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand a déclaré, également sur Twitter, qu'"aujourd'hui comme toujours, nous ne devons pas oublier."



On estime à près de 80.000 personnes le nombre de victimes de la Shoah en France.

La Picardie n'en est pas restée indemne non plus. Le 4 janvier 1944, la police de Vichy arrêtaient 51 Juifs de l'Oise et de la Somme. Ils ne sont jamais revenus d'Auschwitz.


A lire aussi

Sur le même sujet

Visite guidée du Bruxelles des lobbies

Les + Lus