Football: l'Amiénois Pierre Mankowski nouveau sélectionneur de l'Equipe de France Espoirs

© AFP
© AFP

L'Amiénois Pierre Mankowski a été nommé dimanche sélectionneur de l'équipe de France Espoirs en remplacement de Willy Sagnol par la Fédération française de football, Noël Le Graët. Formé au SC Amiens, il y évolue de 1968 à 1972 puis de 1983 à 1984.

Par avec l'AFP

"Le dossier est clos, j'ai nommé hier (samedi) un nouveau sélectionneur, ce sera Pierre Mankowski, qui a été champion du monde des U20, a déclaré Noël Le Graët depuis Ribeirão Preto, le camp de base des Bleus au Mondial brésilien. Il aura la responsabilité de nommer un nouveau staff pour préparer les
barrages de l'Euro-2015, jouer le Championnat d'Europe et essayer de se qualifier pour les JO."


Le poste de sélectionneur des Bleuets était vacant depuis l'annonce fin mai de la nomination de Willy Sagnol à la tête des Girondins de Bordeaux. Celui-ci part sur un très bon bilan (6 victoires, 2 nuls) et laisse une équipe de France Espoirs qui occupe la première place de sa poule de qualification pour l'Euro-2015 et a déjà quasiment validé son billet pour les barrages en octobre.
           
Pierre Mankowski, 62 ans, a connu une consécration internationale en remportant le Mondial U20 en 2013 avec la génération des Pogba et Digne, qui disputent actuellement la Coupe du monde au Brésil avec les A. Il va retrouver l'ossature de cette "génération 93", qui a basculé chez les Espoirs depuis un an.
Son palmarès ne comptait auparavant que deux titres de champion de Ligue 2 (en 1991 avec Le Havre et en 1996 avec Caen) avant une carrière essentiellement passée à la Direction Technique Nationale à partir de 2000.

Adjoint de Raymond Domenech en équipe de France, il est passé tout près du sacre mondial, le 9 juillet 2006 à Berlin contre l'Italie, avant les deux fiascos retentissants de l'Euro-2008 et surtout du Mondial-2010 (éliminations au 1er tour).

Cette nomination est une petite revanche pour l'ancien joueur d'Amiens (1968-72 puis 1983-84), Lens (1972-75) et Caen (1983-84), qui souhaitait déjà prendre les rênes des Bleuets l'été dernier mais s'était fait doubler par Sagnol.

Sur le même sujet

Les + Lus