• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

L'auteur présumé de la tuerie de Roye refuse de s'exprimer sur ses motivations

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Lors de sa conférence de presse, Bernard Farret, procureur de la République de la Somme, revient sur le déroulement de la fusillade de Roye qui a eu lieu mardi après-midi. Le tireur présumé, un homme âgé de 73 ans, refuse de voir un avocat et d'expliquer son acte.

Par Camille Di Crescenzo

L'auteur de la fusillade qui a fait quatre morts à Roye (80) mardi après-midi était toujours en garde à vue jeudi en fin de journée. Selon le procureur de la Somme, Bernad Farret, l'homme de 73 ans refuse la présence d'un avocat mais il ne conteste pas les faits. Il garde toujours le silence sur les raisons de son passage à l'acte. 

Lors de sa conférence de presse la veille, Bernard Farret avait a tenu à préciser que l'auteur présumé de la fusillade n'est pas un ancien forain contrairement à ce qui avait été dit. Le procureur a donné quelques détails sur le déroulement des faits. Le suspect s'est d'abord dirigé vers le bloc sanitaire du camp, armé d'un fusil de chasse et a fait feu à 14 reprises à l'extérieur de la caravane. Plus tard, il s'est rendu vers son propre véhicule et y a mis le feu ainsi qu'à sa caravane.

C'est en se dirigeant vers la sortie qu'il a vu les gendarmes puis a fait feu d'abord sur leurs véhicules avant de tourner son arme vers les militaires eux-mêmes. "Trois gendarmes ont riposté, ce qui a permis de neutraliser l'individu" en lui infligeant des blessures par balles, a dit le procureur de la République. Au total, 30 coups de feu ont été tirés.

Les analyses de sang prélevé sur le tireur au moment des fait ont révélé 2,28g d'alcool dans le sang. 

On ne connaît toujours pas l'identité du tireur

L'homme vivait bien dans une caravane située sur l'aire d'accueil communal mais ne faisait pas partie de la communauté des gens du voyage.

En ce qui concerne un "différent" qu'il y aurait eu entre l'auteur présumé des tirs et la famille victime, Bernard Farret précise qu'il y a un an, il y a effectivement eu un échange vif entre eux qui a nécessité l'intervention de la gendarmerie. En revanche, aucune procédure n'a été établie.

Les investigations en cours devraient donner plus de détails dans les prochains jours.

Point sur l'enquête après la fusillade à Roye
Avec : Bernard Farret Procureur de la République d'Amiens; un reportage de Anne-Lise Havard, Stanislas Madej, Henri Desaunay et Fabienne Labigne

 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus