Blocage de l'autoroute A1 à Roye : 12 personnes comparaîtront en justice

Le 29 août à Roye, une soixantaine de personnes bloquent la circulation sur l'autoroute A1. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le 29 août à Roye, une soixantaine de personnes bloquent la circulation sur l'autoroute A1. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Douze personnes de la communauté des gens du voyage soupçonnées d'avoir bloqué l'autoroute A1 fin août près de Roye (Somme) comparaîtront en correctionnelle le 12 janvier pour "entrave à la circulation de véhicules" notamment, a-t-on appris auprès du parquet.

Par A.F.P.

Sur les 13 personnes placées en garde à vue depuis lundi ou convoquée pour deux d'entre elles en audition libre par la gendarmerie, six personnes ont été déférées devant le parquet d'Amiens, "en vue d'une convocation devant le tribunal correctionnel d'Amiens le 12 janvier 2016", a indiqué cette source.

Ces six-là devaient en outre comparaître d'ici mardi soir devant un juge des libertés et de la détention, le parquet ayant requis leur "placement sous contrôle judiciaire", selon la même source.

Six autres membres de la communauté ont été relâchés avec une convocation devant le tribunal correctionnel d'Amiens, le 12 janvier 2016 également. Dans leur cas, la convocation a été faite par un officier de police judiciaire. Enfin, une personne a été mise hors de cause.

Les treize personnes, faisant "partie de la communauté du voyage" selon une source proche de l'enquête, étaient entendues depuis lundi matin dans le cadre d'une enquête préliminaire pour "vol en réunion", "entrave à la circulation de véhicules" et "dégradation par incendie".

Ces auditions, dont 11 se déroulaient sous le régime de la garde à vue, ont eu lieu dans des gendarmeries de la Somme, de l'Aisne et de Seine-et-Marne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus