Le Conseil Général de la Somme débloque 70 millions pour le canal Seine-Nord

Comme cela avait été annoncé il y a une semaine, le département de la Somme a débloqué 70 millions d'€ pour financer le canal Seine-Nord dont le coût global est estimé à 4,5 milliards d'€. Cette participation financière a été votée en séance du Conseil Général mercredi soir.

© France 3 Picardie
Cette enveloppe fera l'objet d'un emprunt auprès de la banque européenne d'investissement et de la Caisse des dépôts et consignations. Le président du Conseil général Christian Manable parle d'un remboursement sur une période assez longue, ce qui sera supportable pour le département. La Somme est le plus pauvre des quatre départements qui contribuent au projet.*

Voici en effet le montage financier du canal Seine-Nord Europe tel qu'il devrait être présenté à la Commission européenne, en vue de l'obtention d'une subvention. Mais pour l'instant il reste une inconnue, la contribution de la région Ile-de-France, elle  n'a pas encore donné son accord:

Etat = 1,7 milliards

Région Ile-de-France = 200 millions
Région Nord Pas-de-Calais = 200 millions
Région Picardie = 100 millions

Département du Nord = 200 millions
Département du Pas-de-Calais = 130 millions
Département de l'Oise = 100 millions
Département de la Somme = 70 millions

Subvention espérée de l'Europe : entre 1,8 et 2 milliards

Total du projet: 4,5 milliards d'euros

Le nouveau tracé du canal Seine-Nord:

© VNF
© VNF

 

Le canal Seine-Nord en quelques chiffres
*107 km de long .dont 34 km dans l’Oise, 47 km dans la Somme et 26 km dans le Pas-de-Calais et le Nord;
*54 mètres de large
*4,5 mètres de profondeur
*55 millions de m3 de terre déplacés
*6 écluses: dont 1 dans la vallée de l’Oise (6,41 m de chute) et 5 entre Noyon et le canal Dunkerque-Escaut d’une hauteur de chute variant de 15 à 25 m;
*3 ponts canaux: .2 sur les autoroutes A29 et A26 et un ouvrage exceptionnel de 1 330 mètres de long pour franchir la Somme;
*59 ponts routiers dont soit en moyenne 1 pont tous les 2 kilomètres;
*2 pont ferroviaires permettant aux lignes Creil-Jeumont (à Pont-L’Evèque) et Amiens-Laon (à Nesle) de franchir Seine-Nord Europe;
*4 plates-formes d'activités Cambrai-Marquion, Péronne-Haute Picardie, Nesle, Noyonnais correspondant globalement à 360 ha;
*5 quais céréaliers: Graincourt-les-Havrincourt, Moislains, Cléry-sur-Somme, Languevoisin et Noyon;
*2 quais de transbordement: Thourotte et Ribécourt;
*5 équipements pour la plaisance: Hermies, Allaines, Biaches/pont-canal, Saint-Christ-Briost, Ercheu;
*1 bassins réservoirs d'eau à Allaines-Bouchavesnes-Bergen (Louette) d’un volume de stockage de 16 millions de m3 environ.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canal seine nord politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter