À Doullens, une pétition lancée contre les compteurs Linky

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

À Doullens, une pétition lancée contre les compteurs Linky a déjà recueilli 500 signatures. Enedis installe ces nouvelles machines qui envoient elles-même les données de consommation. Mais ces boîtes connectées inquiètent.

Par France 3 Picardie

Martine Desmarquet, une habitante de Doullens, a fondé un collectif citoyen qui s'oppose aux compteurs Linky. Ces petits boitiers connectés censés remplacer les compteurs classiques exemptent désormais les relevés annuels. Mais ils sont sous le feu des critiques, à cause notamment d'éventuelles conséquences sur la santé. "Nous refusons ce compteur parce qu'il est source d'ondes électromagnétiques qui se diffusent dans tous les câbles électriques et appareils de nos maisons. Sauf que ces câbles ne sont pas blindés comme il faudrait. Ces ondes sont classées dangereuses par la santé même si Enedis prétend qu'il n'y a aucun danger"

Deuxième argument des anti-Linky : l'utilisation des données personnelles. "Il y a intrusion dans notre domicile, puisqu'ils sont capables de connaître toutes nos habitudes d'utilisation d'appareils électriques, électroniques à n'importe quelle heure de la journée et de la nuit. Ils savent quand on part en vacances, etc.", poursuit Mme Desmarquet.

Le collectif demande au maire de suspendre par arrêté le déploiement des compteurs. Pour ou contre ? De son côté la mairie préfère rester en retrait. "La ville de Doullens laisse le chox aux habitants de s'opposer aux compteurs s'ils le souhaitent. Mais la ville n'a pas d'opinion tranchée", informe Laurent Nauwynck, conseiller municipal délégué. 

À Doullens, une pétition lancée contre les compteurs Linky
Inès Tayeb, Gérard Payen, Nicolas Duchet ; avec Marc Godart, habitant de Doullens ; Martine Desmarquest, fondatrice du collectif "Stop Linky 80 Doullens" ; Laurent Nauwynck, conseiller municipal délégué ;


La pétition lancée par le collectif a déjà recueilli 500 signatures. Plus de 3,8 millions de compteurs électriques communicants Linky ont été installés dans les foyers français et leur déploiement va s'accélérer d'ici la fin de l'année, a indiqué mardi un responsable d'Enedis, filiale d'EDF chargée du réseau électrique basse et moyenne tension. 

Cette vaste opération a commencé en décembre 2015 et Enedis doit déployer 35 millions de ces boitiers couleur vert anis dans les foyers français d'ici à la fin 2021. 

► Mercredi, Frédéric Lajoux, directeur territorial d'Enedis Picardie était l'invité de notre JT. Il répondait aux questions des internautes : 
 

Frédéric Lajoux, directeur territorial d'Enedis Picardie

 

Sur le même sujet

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus