• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ferme des 1000 vaches: les gardes à vue prolongées

2 des 4 gardés à vue à la gendarmerie d'Abbeville y sont toujours. / © France 3 Picardie/Pierre-Guillaume Creignou
2 des 4 gardés à vue à la gendarmerie d'Abbeville y sont toujours. / © France 3 Picardie/Pierre-Guillaume Creignou

Les 5 militants de la Confédération Paysanne, dont le porte-parole du mouvement Laurent Pinatel, se sont vus signifier le prolongement de leur garde à vue. Ils ont été interpellés mercredi après le démontage de la salle de traite de la ferme des 1000 vaches à Drucat (80).

Par Jennifer Alberts

Après avoir passé une partie de leur grade à vue à la gendarmerie d'Abbeville, 2 des 4 militants de la Confédération Paysanne interpellés mercredi ont été transférés dans les gendarmeries de Nouvion (80) et d'Allencourt (80).

La garde à vue de ces 4 militants est prolongée jusqu'à vendredi matin.

Ils sont accusés de vol en réunion après avoir participé mercredi au démontage organisé de la salle de traite de la ferme des 1000 vaches à Drucat (80): ils sont en effet repartis des lieux avec des pièces de cette salle de traite qu'ils ont confiées au porte-parole de Confédération, Laurent Pinatel pour qu'il les apporte au ministre de l'agriculture.

Conséquence: Laurent Pinatel est lui accusé de recel aggravé. Il a été interpellé en fin d'après-midi mercredi en gare d'Amiens alors qu'il allait monter dans le train pour Paris. Sa garde à vue est également prolongée.

Tous pourraient être présenter au tribunal vendredi vers 9h30 en comparution immédiate.

Gardes à vue prolongées
Avec Josian Palach, secrétaire nationale confédération paysanne; Michel Kfoury, président de Novissen et Grégoire Frison, avocat de Novissen/Reportage de Pierre-Guillaume Creignou et Julien Guéry


Sur le même sujet

La Transbaie en 1989

Les + Lus