Les Pentair montent à Paris

Cinq délégués du personnel, dont deux du site de Ham, ont rendez-vous ce vendredi 12 février à Matignon. Pendant ce temps, des salariés se mobilisent devant la Grande Arche de la Défense. En décembre 2015, ils ont appris la suppression de 200 postes en France, dont 132 à Ham dans la Somme.

Ils devraient être une centaine de salariés de l'entreprise américaine Pentair à distribuer des tracts devant la Grande Arche de la Défense à Paris ce vendredi 12 février après-midi. Au même moment cinq délégués du personnel ont rendez-vous à Matignon. Ils doivent être reçus par les représentants des cabinets ministériels du Premier ministre, du ministre du travail et du ministre de l'économie.

Le 15 décembre 2015, la direction de Pentair Valves and Controls avait annoncé la suppression de 200 postes en France. Parmi eux, les 132 de l'usine de Ham, dans la Somme, spécialisée dans la robinetterie industrielle. Le site devrait fermer ses portes d'ici 2017. Pour le sauver, les salariés se mobilisent régulièrement auprès des politiques et de l'opinion publique depuis décembre.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité