Remaniement ministériel : les Picards sortants et les éventuels prétendants

Le départ de Laurent Fabius pour le Conseil constitutionnel ouvre la voie au remaniement ministériel. Il doit avoir lieu ce jeudi. On ne sait pas à quelle heure les noms des nouveaux ministres seront dévoilés. On fait le point sur les Picards sortants et les éventuels prétendants. . 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

François Hollande a nommé mercredi son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à la présidence du Conseil constitutionnel. L'ancien Premier ministre (1984-1986), 69 ans, qui dirigeait la diplomatie française depuis 2012, succèdera à Jean-Louis Debré. Son départ devrait donner le coup d'envoi du remaniement ministériel, qui sera sans doute le dernier grand mouvement d'ampleur au sein de l'exécutif avant 2017. Selon les toutes dernières rumeurs ce jeudi l'Elysée devrait annoncer la nomination ou le remplacement d'une dizaine de ministres au total.
 

Les Picards sortants 


L'Amiénois Emmanuel Macron 38 ans, ministre de l'Economie est entré au gouvernement le 26 août 2014, en remplacement d'Arnaud Montebourg. Une rumeur fin janvier faisait état d'une démission, en cause ses divergences avec le Premier ministre Manuel Valls, une rumeur très vite démentie par le principal intéressé.  
Encarté au PS à 24 ans, il se rapproche de François Hollande dès 2006. Ses mentors : Michel Rocard et Jacques Attali selon le Monde. 
Secrétaire général adjoint de l'Elysée de 2012 à 2014, il est à l'origine du Crédit impôt compétitivité (CICE) et du Pacte de responsabilité. 
Un mois après son entrée au gouvernement, il commet sa première boulette lors d'une interview sur les ondes d'Europe1 le 17 septembre 2014. Il s'exprime sur la politique de l'emploi et prend pour exemple l'abattoir breton Gad (menacé de fermeture) : "il y a dans cette société, une majorité de femmes, pour beaucoup illettrées (..) on leur dit d'aller travailler à 50 - 60 km mais ces gens là n'ont pas le permis de conduire". Des propos qui ont soulevé un tollé général, dès l'après midi, il présente ses excuses à  l'Assemblée Nationale lors des questions au gouvernement. D'après le quotidien Oise Hebdo, il serait intéressé par la 3e circonscription de l'Oise pour les législatives de 2017.

Pascale Boistard 45 ans, elle entre dans le gouvernement Valls le 26 août 2014, en tant que Secrétaire d'Etat aux droits des femmes. Cette ancienne adjointe de Bertrand Delanöé à la mairie de Paris, sera parachutée sur la 1ere circonscription de la Somme pour les législatives de 2012.   

Au 1er tour des régionales du 6 décembre 2015, la liste PS de Pierre de Saintignon sur laquelle figure Pascale Boistard n’obtient que 18.12 % . dans une interview au Courrier Picard le 9 janvier dernier elle parle de la défaite du PS dans les régions :  "tout le monde est responsable (..) dont les membres des exécutifs dans les régions, qui se sont fourvoyés et qui n'ont pas eu une attitude responsable". Elle annonce aussi à cette occasion qu'elle sera candidat aux législatives en 2017 sur sa circonscription. 
Pascale Boistard a été en 2013 à l'origine de la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le projet de fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens Nord. Plus récemment, elle a critiqué la décision de justice rendue contre huit ex-salariés de Goodyear. En première instance, le tribunal correctionnel d’Amiens les a condamnés à 24 mois de prison, dont neuf mois ferme.



Laurence Rossignol 58 ans est nommée Secrétaire d'Etat chargée de la famille le 9 avril 2014. Suite au remaniement du 17 juin 2015, son secrétariat d'Etat s'élargit à l'Enfance. Sénatrice PS de l'Oise de 2011 à 2014, Elle porte la réforme de l'autonomie, plusieurs fois reportée depuis son annonce, début 2013. 
Lors de l'élection régionale de 2015 en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, elle figure en deuxième place de la liste socialiste de l'Oise. Laurence Rossignol est implantée à Compiègne depuis 1997. 

Najat Vallaud-Belkacem 38 ans, ministre du Droit des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, elle a grandit à Abbeville puis à Amiens où elle suit des études primaires et secondaire. 
Le 16 mai 2012, Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement dans le gouvernement de Jean-Marc Ayraul. C'est la petite benjamine.  
Le 2 avril 2014, elle est nommée ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement Valls 1.
Le 26 août 2014, Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement Valls II et devient ainsi la première femme de l'histoire de la République à être nommée ministre de l’Éducation nationale.

Enfin Bernard Cazeneuve 52 ans, ministre de l’Intérieur, est originaire de Senlis mais a quitté la Picardie de longue date.
Il est nommé le 16 mai 2012 ministre délégué aux Affaires européennes, auprès de Laurent Fabius. Le 19 mars 2013, à la suite de la démission de Jérôme Cahuzac, accusé de fraude fiscale, il est nommé ministre délégué au Budget.  Le 2 avril 2014, il est nommé ministre de l'Intérieur au sein du gouvernement Valls 1. En juillet 2015, il propose une réforme sur le droit des étrangers qui « transforme en profondeur les règles de l'entrée et du séjour en France »

Pompili au gouvernement ? 

Quelle sera la place accordée aux Verts dans ce remaniement ministériel ? La machine à spéculations fonctionne à plein. Barbara Pompili 40 ans a voté en faveur de la réforme constitutionnelle.
La députée de la Somme élue le 17 juin 2012, dans la deuxième circonscription est de longue date favorable au retour des écologistes au gouvernement, après leur départ décidé par Cécile Duflot au moment de la nomination de Manuel Valls à Matignon. Elle a quitté au bout de 15 ans EELV le 30 septembre 2015. D'ailleurs le 4 février dernier, elle s'est émue du refus de Nicolas Hulot d'entrer au gouvernement. Elle est Divers Gauche.