• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Pollution dans les Hauts-de-France : abrogation des mesures d'obligation

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

L'arrêté préfectoral réduisant notamment la vitesse maximale autorisée sur les grands axes routiers des Hauts-de-France pour tout le week-end a été abrogé. Les mesures d'obligation prises en raison d'un pic de pollution sont levées depuis 15h ce vendredi. 

Par TM

Un arrêté préfectoral qui a pris effet ce vendredi à l'aube,  et réduisant notamment les vitesses maximales autorisées de 20km/h jusqu'à lundi matin sur les grands axes routiers des Hauts-de-France, a été abrogé vers 15h par les autorités. Ces mesures d'obligation, qui concernaient également les secteurs industriels et agricoles, étaient liées à une mauvaise qualité de l'air relevée mercredi et jeudi dans la région. "Dès lors qu'on a deux jours consécutifs de dépassement du niveau d'information et de recommandation, on bascule sur un niveau d'alerte sur persistance. La durée de l'épisode justifie la mise en place de mesures d'obligation", explique une responsable d'Atmo Hauts-de-France, l'organisme chargé de surveiller la pollution atmosphérique. 

Mais ces dernières heures, la qualité de l'air a évolué de manière favorable et ne justifiait plus l'application de ces mesures, qui sont donc levées. "La situation a évolué très rapidement et de fait, ce qui avait été prévu par nos prévisionnistes a été levé ce matin", précise la même source, indiquant que des vents suffisamment forts annoncés et la hauteur de la couche atmosphérique favorisent la dispersion des particules fines.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus