• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Présidentielle 2017 : Jean-Louis Borloo aurait pu remplacer François Fillon

© AFP
© AFP

Dans son dernier livre, Déflagration, Patrick Stéfanini, ancien directeur de campagne de François Fillon, raconte comment Jean-Louis Borloo a, un instant, été préssenti pour remplacer le candidat LR pendant la présidentielle de 2017.

Par I.E.

Jean-Louis Borloo, candidat les Républicains à la place de François Fillon pour l'élection présidentielle de mai dernier ? C'est ce que raconte Patrick Stefanini dans son dernier livre, Déflagration, dans le secret d'une élection impossible. Le directeur de campagne de François Fillon revient sur les moments clés de l'élection présidentielle.

Candidat à la place du candidat


Au moment où la campagne des Républicains commence sérieusement à chavirer, et les élus LR à abandonner le navire les uns après les autres, il est envisagé de trouver un remplaçant à François Fillon. Plusieurs s'étaient publiquement manifestés pour remplacer l'ancien Premier ministre, notamment François Baroin. Les négociations avec Jean-Louis Borloo, en revanche, se sont tenues en privé et en petit comité.



Sur le point de démissionner de ses fonctions, Patrick Stefanini demande à rencontrer l'ancien maire de Valenciennes au mois de mars. Ce dernier "veut bien envisager sa candidature, mais à condition d'être soutenu par des élus Républicains de poids".

"Ils ne croient plus à la victoire de Fillon"


Il s'agit de contacter lesdits "élus [...] de poids" : dans la liste livrée par Patrick Stefanini; on retrouve pèle-mêle Bruno Le Maire, Christian Estrosi, Xavier Bertrand, ou encore Gérald Darmanin. Seulement, lorsqu'il commence à passer des appels pour convaincre les poids lourds de la droite, Patrick Stefanini fait face à un mur. "L'opération tourne court. Ces leaders ne croient plus à la victoire de François Fillon. Ils sont las. Et échaudés", déplore-t-il. 

"En fin de matinée, Jean-Louis Borloo m'appelle pour me dire qu'il jette l'éponge", termine Stefanini. La suite est connue, François Fillon est lâche par près de 300 Républicains, dont Patrick Stefanini lui-même. 

François Fillon : révélations sur une campagne désastreuse

Patrick Stefanini était au cœur de la campagne présidentielle de François Fillon. L'ancien directeur de campagne raconte son expérience dans un livre intitulé "Déflagration". "Il m'a dit qu'il avait eu un moment de doute la veille du rassemblement du Trocadéro. Le reste du temps, je crois qu'il n'a jamais sérieusement envisagé de retirer sa candidature", confie-t-il.


Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus