• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Quand d'anciens migrants de Calais montent sur scène pour raconter leurs vies

Théâtre : quand d'anciens migrants de Calais jouent leur vie

Seize migrants essentiellement originaires d'Afrique et passés par la "jungle" de Calais racontent, par le biais d'un atelier théâtre organisé par le Secours catholique, leur histoire.

Par @F3nord/A.Delcourt/B.Vignais

La scène est émouvante. Dans la nuit, ils s'agrippent les uns aux autres, ont le visage tendu. Ils ont peur. Quand une quinzaine de migrants (essentiellement africains) miment un périple en mer, une traversée qu'on imagine dangereuse, stressante, on plonge immédiatement dans leur vie.

C'est l'objectif de cette pièce de théâtre montée avec l'aide du Secours Catholique de Calais. "Quand on joue cette scène, on repense à nos amis qui ne sont plus là", évoque un des comédiens-migrants. Un homme tombe à la mer et meurt. "C'était un petit bateau pour 50 personnes. Mais nous étions 350. Pas de nourriture, pas d'eau", raconte un autre.
© Secours Catholique
© Secours Catholique

"J'ai retenu mes larmes"

Les répétitions de cette pièce très réaliste et sobre avaient commencé dans la "Jungle" de Calais. Elles se sont poursuivies à Croisilles dans le seul centre d'accueil et d'orientation du Pas-de-Calais. Régulièrement, les migrants rangent les tables du réfectoire pour le transformer en scène. Rapidement, ils se sont approprié les codes de cet art pour raconter leur propre histoire, souvent douloureuse. "Ils ne sont pas que des clandestins, pas que des ombres. Ils sont des êtres humains qui ont dit au-revoir à une terre, à une famille et qui ont fui une situation catastrophique. Ils arrivent ici et sont face à un autre adversaire qui est notre ignorance et notre peur. Ils se sont dit que raconter leur histoire est un moyen d'être humanisés et peut-être faire tomber cette peur", explique Bertrand Degrémont, un des deux metteurs en scène. Car la pièce veut faire passer un message : nous dire qui ils sont et ce qu'ils ont enduré pour venir en France dans l'espoir de trouver enfin un havre de paix.

Mi-novembre, ils étaient en tournée à Paris et sa région pour cinq représentations. La pièce a été notamment jouée à Montreuil (Seine Saint-Denis). Elle s'intitule "To be or not". Pour dire au public la difficulté d'exister dans un environnement hostile. Elle a beaucoup touché le public : "Ça m'a donné envie de pleurer. J'ai retenu mes larmes", dit une spectatrice. "Il faudrait que beaucoup de gens voient ça plutôt que de parler de trop d'immigrés ou je ne sais quoi..."

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus