Cet article date de plus de 4 ans

Quatre ans après son entrée à l'UNESCO, le bassin minier a enfin son panneau !

"Bassin minier Nord - Pas de Calais patrimoine mondial de l'UNESCO". Le panneau est sobre, mais on l'attendait depuis longtemps. Quatre ans et demi après l'entrée du bassin minier au patrimoine de l'humanité, sept panneaux touristiques bordent les autoroutes de la région.
© Emmanuel Quinart / France 3
Les automobilistes de passage seront désormais prévenus : le bassin minier du Nord Pas-de-Calais fait partie du patrimoine mondial de l'humanité. 

La décision n'est pas neuve, puisque le territoire a été reconnu en juin 2012 par l'Unesco, mais il a fallu attendre quatre ans et demi pour que ces sept panneaux sortent de terre au bord des principaux axes autoroutiers qui traversent le bassin minier : l'A1, l'A2, l'A23 et l'A26.


Trois d'entre eux ont été installés dans l'arrondissement de Valenciennes, suivant une convention signée en juillet dernier entre l'Etat, la Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole, la Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut (CAPH), la direction interdépartementale des routes (DIR) Nord et la Sanef.

"Il a fallu attendre tout ce temps pour enfin voir fleurir les premiers panneaux sur notre territoire, donc ça veut dire beaucoup pour nous" se réjouissait ce matin le maire de Wallers Salvatore Castiglione, interrogé dans ce reportage par Laura Lévy, Emmanuel Quinart et Rémy Maucort.

durée de la vidéo: 01 min 47
Le bassin minier a enfin sa signalétique Unesco

En 2013, le Bassin minier avait même créé sa marque, accompagnée d'un logo représentant deux terrils, pour valoriser ce patrimoine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture unesco