RC Lens : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Ignacio Aguillo et Gervais Martel

Gervais Martel et Ignacio Aguillo, un des nouveaux actionnaires du RC Lens, ce lundi soir, à La Gaillette.
Gervais Martel et Ignacio Aguillo, un des nouveaux actionnaires du RC Lens, ce lundi soir, à La Gaillette.

Gervais Martel, et un des nouveaux actionnaires du RC Lens, Ignacio Aguillo ont donné une conférence de presse ce lundi soir. Voici l'essentiel de leurs propos. 

Par @F3nord

Qui est Ignacio Aguilo ?

I.A : "Je suis d'origine espagnole, basé à Londres. Je m'occupe du développement international de l'Atletico Madrid. Ancien employé de la BNP, j'ai vécu 5 ans à Paris. J'ai aussi vécu à Mexico, à New-York..."

Qui sont les nouveaux actionnaires du RC Lens ?

I.A : "L'Atletico détiendra 35% du club, Solferino 65%. Un actionnaire plus opérationnel, un actionnaire financier. La gestion au jour le jour du club sera assurée par M.Martel et son équipe avec un soutien de près de gens comme moi. Il y a 5 investisseurs. Des gens préfèrent ne pas être visibles. J'ai suivi tous les matches depuis décembre mais nous ne voulions pas de fuite. Je ne suis venu à aucun match cette année. Nous sommes très discrets."

Pourquoi investir au RC Lens ?

I.A : "Nous nous sommes sont fortement intéressés au potentiel du club. Les investisseurs pensent que le club sous-performe en ce moment. Les investisseurs comme l'Atletico ont compris que le club mérite d'être en L1."

Quel investissement financier ? 

I.A : "On a déjà mis à disposition du conciliateur 5 millions d'euros déposés auprès de la Caisse des dépôts et consignations. De cet argent, 4 990 000 € seront injectés très rapidement dans le club en capital. Nous sommes en train de travailler là-dessus avec les dirigeants pour planifier la saison prochaine et identifier exactement les besoins de trésorerie pour la saison prochaine. Les nouveaux actionnaires sont bien conscients de la taille du projet de la durée du projet et ils mettront les moyens nécessaires."

Qui va gérer le club au quotidien ?

I.A : "Je vais passer beaucoup de temps à Lens. Mes collègues de Madrid vont aussi venir très régulièrement. M.Martel sera le gestionnaire au quotidien. Quand on avait commencé à regarder ce projet, Quand on a commencé à regarder ce projet, il a tout de sute été clair qu’on ne pouvait pas prétendre gérer un club depuis Madrid ou Londres. Il fallait des gens qui connaissent bien le club, passionnés et motivés pour travailler. Tous les salariés rentrent dans cette description-là, y compris Gervais Martel."


Quel budget pour le RC Lens ?

I.A : "On est en train de travailler sur la planification sportive. Je préfère ne pas donner de précision sur le budget. C'est conditionné à l'appobation de la DNCG. On est entendus demain. Il y a des décisions clés qu'on va devoir prendre rapidement.  (...) Soyons clairs, on ne peut pas prétendre à la montée sans moyens financiers. Nos investisseurs peuvent apporter de la valeur."
G.M : "La masse salariale sera plus importante que cette année."

Quel objectif ?

I.A : "L'objectif est de remettre le club en Ligue 1. On espère apporter les compétences sportives de l'Atletico même si le RC Lens n'est pas un club tout neuf. On va apporter un autre point de vue sur la planification sportive, notre réseau ainsi qu'un certain nombre de joueurs qui ne jouent pas en ce moment à l'Atletico. Lens pourra être pour eux une plateforme intermédiaire dans leur développement sportif."

Quelle méthode de travail ?

I.A : "Nous voulons mettre en place un principe de transparence. Ces derniers temps, les supporters étaient frustrés du manque d'infos. Dorénavant, nous prenons un engagement de transparence vis-à-vis des médias, vis-à-vis des salariés. Nous voulons aussi préserver l'identité du club, la valeur du travail, de l'effort, de l'équipe par rapport à l'individu."


Y-aura-t-il des licenciements chez les salariés ?

I.A : "On n'envisage pas une réduction du nombre de salariés. Il peut y avoir des petits changements. Mais les économies vont venir d'une meilleure planification.

Quelles relations avec Mammadov ?

I.A : "Il y a une relation personnelle. C'est un cher ami qui a beaucoup travaillé pour la réussite du RC Lens, qui a tout fait pour la réussite du RC Lens. C'est grâce à lui dans une certaine mesure qu'on est là. M.Mammadov traverse une certain nombre de difficultés. Du fait de notre amitié, on a essayé de le garder dans ce projet. Malheureusement, ça n'a pas été possible."


Antoine Kombouaré sera-t-il entraîneur la saison prochaine ?

G.M : "Il y aura un entraîneur ne vous inquiétez pas. Mais on ne peut pas répondre à cette question pour l'instant. C'était impossible de discuter avec X ou Y sans connaître la situation. Ce sera encore plus clair demain"

Conflit d'intérêt pour la Coupe d'Europe ? 

Gervais Martel : "C'est quelque chose qui a été étudié. Si un jour, Lens retrouve l'Europe, il est prévu que l'Atletico quittera la partenariat du RC lens. Si ça arrivait, il faudrait s'en réjouir. "
I.A : "En cas de qualification européenne des 2 clubs, la répartition de l'actionnariat serait différente."

Avenir serein ?

G.M : "On a passé presque 90% de notre temps à regarder comment ça allait aller dans deux ou trois jours.... On va repartir sereinement, avec des gens compétents pour remettre le club en L1. Ça va nous booster. Aujourd'hui, c'est une grande nouvelle pour le club."

Sur le même sujet

Les + Lus