Le RC Lens "croit beaucoup à la transparence" mais sélectionne "ses" journalistes

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais

Une nouvelle fois ce mardi soir, le RC Lens a beaucoup communiqué sur la transparence tout en se montrant opaque dans ses pratiques.

Ce Mardi soir, le RC Lens organisait une soirée avec ses partenaires au musée du Louvre-Lens. Au menu : présenter les nouveaux objectifs financiers du club (tripler le budget d'ici 2020), les nouveaux hommes forts du club, les perspectives sportives (remonter en Ligue 1 dès cette saison voire l'année prochaine). «  Il faut rassurer les partenaires, évidemment, mais il faut aussi se donner des objectifs clairs. On croit beaucoup à la transparence, on l’avait dit en arrivant, et on veut se montrer ambitieux. Un club comme Lens ne peut pas rester en L2 trop longtemps  », a déclaré Ignacio Aguillo, représentant de Solférino, selon La Voix du Nord.



Le club lensois croit tellement à la transparence qu'il n'a pas invité les journalistes à cette soirée mais "des" journalistes, triés sur le volet. Ni l'Equipe, ni l'AFP, ni France 3 Nord Pas-de-Calais n'ont été conviés. Le responsable presse du RC Lens a même cru bon d'appeler notre rédaction pour lui signifier... cette non-invitation. Sans en donner le motif.



Quand dans la vidéo ci-dessous (publiée par le site officiel du club), le commentaire affirme que cette soirée s'est déroulée en présence de la presse, c'est donc inexact. Une partie de la presse...

 

Opacité

De même, en août, nous avions révélé sur notre site que le nom d'un actionnaire pourtant majeur du RC Lens n'avait jamais été communiqué. Solferino appartient à 89,1% une société luxembourgeoise baptisée J4A Holdings II SARL, propriété de Joseph Oughourlian. Ce Français d'origine arménienne, âgé de 44 ans et ancien collaborateur la Société Générale, est le fondateur d'Amber Capital, le fonds spéculatif (hedge fund) pour lequel travaille Gilles Fretigne. Il pèse désormais le plus lourd parmi les nouveaux actionnaires du RC Lens. Cette information pourtant importante n'a jamais été communiquée officiellement par le club. Même opacité sur le club colombien de Millonarios, également propriété d'Amber Capital, qui a annoncé un partenariat de formation avec les Sang et OrSans doute au nom de la transparence... 



Depuis l'arrivée des nouveaux actionnaires, le mot "transparence" revient souvent dans la bouche d'Ignacio Aguillo ou de Gervais Martel. Mais l'impression d'opacité demeure. Communiquer sur la transparence et déclarer certains journalistes persona non-grata n'est évidemment pas très cohérent. D'autant que ce type de comportement des dirigeants lensois à notre égard et à l'égard d'autres journalistes a déjà été observé à de nombreuses reprises ces dernières années. Le changement d'actionnaire a changé le discours de façade mais pas les actes.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité