• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

RC Lens : l'enquête remet en question la version de l'élu Patriote

L'élu Guillaume Kaznowski accuse Souleymane Diarra, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard de l'avoir frappé. / © MAXPPP
L'élu Guillaume Kaznowski accuse Souleymane Diarra, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard de l'avoir frappé. / © MAXPPP

Les joueurs ainsi que des témoins évoquent également des injures raciales.

Par Quentin Vasseur

L'élu Patriote Guillaume Kaznowski a-t-il exagéré voire déformé la réalité ? Le conseiller municipal de Liévin, également conseiller régional, n'a peut-être pas été frappé par Diarra, Zoubir et Gérard, les trois joueurs du RC Lens qu'il accuse d'agression.


Selon une information de nos confrères France Bleu Nord, qui citent le procureur de la République de Béthune, Guillaume Kaznowski n'a pas été frappé par les joueurs.


L'un d'entre eux, Souleymane Diarra, a effectivement mis la main devant le téléphone de l'élu pour l'empêcher de filmer une altercation, mais ce dernier est tombé parce qu'un stadier lui avait attrapé le bras pour l'écarter, et non pas sous les coups d'un joueur.

Des insultes racistes ?


Des témoins de la scène ainsi que des stadiers assurent en revanche avoir entendu Guillaume Kaznowski proférer des insultes racistes, ce que ce dernier nie formellement.

Nous n'avons pas pu joindre le procureur de Béthune. Selon nos informations, une plainte pour injures raciales pourrait être déposée contre M. Kaznowski.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus