RC Lens : à quoi faut-il s'attendre si Solferino est choisie par le tribunal ?

Ce mercredi soir, on en sait un peu plus sur les intentions du probable futur repreneur du RC Lens. 

Gervais Martel (RC Lens) , Ignacio Aguillo et GIlles Fretigne à la sortie du tribunal de commerce de Paris ce mercredi.
Gervais Martel (RC Lens) , Ignacio Aguillo et GIlles Fretigne à la sortie du tribunal de commerce de Paris ce mercredi. © @RemyBuisine via Twitter
Ils ont fait bonne impression. Les porteurs du projet de reprise du RC Lens semblent s'être montrés rassurants et costauds ce mercredi après-midi devant le tribunal de commerce de Paris. L'audience était privée mais on en sait un peu plus ce mercredi soir sur leurs intentions pour le RC Lens. Seule offre encore en lice après le retrait de Charles-Kader Gooré, Solferino devrait en toute logique être désignée ce lundi comme nouveau propriétaire du RC Lens. 

Qui est derrière Solferino ?

On sait depuis plusieurs jours que Solferino est une société luxembourgeoise dont Ignacio Aguillo et Gilles Fretigne sont les actionnaires. Le premier est conseiller du "board" du club espagnol de l'Atlético de Madrid. Le second, un financier français âgé de 47 ans et installé à Londres, dirigeant d'Amber Capital UK, une société d'investissement britannique dont la maison-mère se trouve à New York, aux Etats-Unis. Joseph Oughourlian, un Français d'origine arménienne, en est également un dirigeant. Mais ce n'est pas Amber Capital qui est présent dans Solferino mais bien ces deux investisseurs à titre personnel. 

On sait également désormais que dans Solferino, en plus d’Aguillo et Fretigné, on trouve le CEO (directeur général) de l'Atletico Madrid Miguel Angel Gil Martin. Une cinquième personne, dont on ignore pour l'instant le nom, est également présente dans l'organigramme de cette société.

Combien Solferino a-t-elle proposé pour racheter le RC Lens ?

Selon nos informations, Solferino a proposé 660 mille euros pour racheter le club. Gooré avait proposé 800 000. Mais contrairement à ce que dit son avocat, il n’a jamais prouvé qu’il avait vraiment les fonds à sa disposition. C'est sans doute aussi ce qui a fait la différence. 

Quelle somme Solferino va-t-elle injecter dans le club ?

Selon nos informations, Solferino va racheter la SASP et verser 5 millions d’euros dès confirmation de sa désignation par le tribunal de commerce. Ce sera une augmentation de capital, en fonds propres, qui ne pourra pas être reprise contrairement à un apport en compte courant plus classique. Des réductions de dépenses et d'effectif sont à prévoir.

L'Atletico Madrid est-il derrière ce projet de reprise ?

Oui, d'ailleurs, si le conseil d’administration de l’Atletico Madrid l’accepte, le club espagnol entrerait dans la capital du RC Lens à hauteur de 34,6% des actions. Le projet est également d’échanger des joueurs. Le RC Lens deviendrait alors presque une filiale de l’Atletico.

Les actionnaires chinois et la famille Gil, propriétaires du club, seraient d'accord avec ce projet mais pour l'instant cela bloquerait au niveau des socios qui ne souhaitent pas voir leur club investir dans un club français de Ligue 2.

Gervais Martel va-t-il rester président ? 

A priori oui. Mais aucune information officielle ne le confirme pour l'instant. Les dirigeants de Solferino n'ont pas souhaité s'exprimer devant la presse ce mercredi. On a simplement vu le président lensois monter dans la même voiture que ces dirigeants pour repartir du tribunal de commerce de Paris. 

Cette proximité a d'ailleurs fait grincer des dents de Me Pardo, l'avocat de Charles-Kader Gooré, qui a lancé ce mercredi : "Nous n'entendons pas maintenir notre offre. Le management du club avait fait un autre choix, puisqu'il a choisi de participer à l'aventure Solférino ; nous en prenons acte. Nous avons voulu rester ce que nous sommes, nous l'avons dit au tribunal".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc lens football sport