Record de chaleur battu en Belgique ce mercredi !

Une température de 40,2°C a été mesurée mercredi à Liège, dans l'est de la Belgique, sur une des stations du réseau de l'Institut royal météorologique (IRM), soit un nouveau record historique, a indiqué jeudi un chef prévisionniste de l'IRM.
 

Jusqu'alors c'est le 39,9° enregistré mercredi vers 16h00 sur la base militaire de Kleine-Brogel, dans le nord-est de la Belgique) qui faisait office de record. Les données ont été actualisées jeudi matin avec les relevés journaliers de toutes les stations du réseau, avec un 40,2° constaté à Liège.
 
Trois ans après la création de la Belgique, c'est en 1833 qu'avaient commencé les observations météorologiques régulières à la station de Bruxelles-Uccle, selon l'IRM.  A cette station de référence, une température de 38,8 degrés avait été enregistrée le 27 juin 1947, un record historique à l'époque. Il a été corrigé à 36,6° au moment de l'instauration des contrôles avec abri thermométrique fermé dans les années 1980.

Record de chaleur également battu aux Pays-Bas
Des records de chaleur absolus ont également été franchis ce mercredi  aux Pays-Bas. 38,8 degrés Celsius à Gilze Rijen, dans le sud des Pays-Bas puis, peu après, 39,2 à Eindhoven: deux records historiques ont été franchis coup sur coup dans le pays qui n'a jamais eu aussi chaud.

Le dernier record datait de 1944, avec 38,6°C, selon l'Institut royal météorologique néerlandais.

La chaleur est telle que le métal se dilate sur certains ponts, à Amsterdam et Haarlem, les rendant difficiles à manoeuvrer. Des employés municipaux les aspergent d'eau pour tenter de les refroidir. Dans le même but, la chaîne de télévision locale RTV Oost propose aux téléspectateurs une "télé-fraîcheur", qui diffuse en live stream des images d'archives de paysages enneigés.

Plusieurs centaines de cochons ont eu moins de chance : ils sont morts dans la nuit de mardi à mercredi dans une ferme à Middelharnis, dans l'ouest des Pays-Bas, à cause de la chaleur et d'une panne de ventilation, selon les médias locaux.