Régionales : d'après un nouveau sondage, le FN pourrait remporter trois régions, dont le Nord Pas-de-Calais/Picardie

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria paru jeudi dans le journal Le Monde, le FN arriverait en tête des élections régionales au premier tour. Marine Le Pen l'emporterait en Nord Pas-de-Calais/Picardie en cas de triangulaire.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le FN arriverait en tête au premier tour des élections régionales dimanche, avec 30% des intentions de vote, devant la droite à 29% et le PS à 22%, et il l'emporterait dans trois régions en cas de triangulaires au second tour, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria paru jeudi.

D'après cette enquête publiée dans le quotidien Le Monde, le FN s'imposerait en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) mais aussi en Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine. Au niveau national, les intentions de vote pour les trois principales forces restent stables par rapport à une enquête diffusée le 27 novembre, deux semaines après les attentats de Paris.

Au second tour, les listes Les Républicains-UDI-MoDem devanceraient celles de la gauche (PS-EELV-FG-PRG) de deux points au plan national, avec 36% d'intentions de vote, contre 34%, et le Front national stable à 30%. Mais le FN l'emporterait en Paca, avec 41% des voix pour la liste de Marion Maréchal-Le Pen, devant celles de Christian Estrosi (LR, 34%) et de Christophe Castaner (PS, 25%). Dans le nord, Marine Le Pen s'imposerait avec 40% des voix, devant Xavier Bertrand (LR) et Pierre de Saintignon, à égalité à 30%. Dans le Grand Est, la liste FN de Florian Philippot l'emporterait de justesse avec 37% des voix, devant celles de Philippe Richert (LR, 35%) et de Jean-Pierre Masseret (PS, 28%).

L'enquête ne porte pas sur d'éventuels duels au second tour, en cas de retrait de listes de gauche ou de droite arrivées en troisième positions là où le FN peut l'emporter. Au premier tour, les listes Europe Ecologie-Les Verts sont créditées de 6% (-1), celles du Front de Gauche de 4,5% (+0,5). A droite, debout la France recueille 3,5% (+0,5).

En Nord Pas-de-Calais/Picardie Marine Le Pen reste en tête, avec 40 % d'intentions de vote au premier tour, loin devant Xavier Bertrand (LR-UDI-MoDem, 25%) et Pierre de Saintignon (PS, 20%,).

Dans l'hypothèse d'une triangulaire au second tour, Marine Le Pen se maintient à 40 % d'intentions de vote devant une gauche et une droite à égalité (30 % chacune). L'éventualité d'une fusion des listes ou d'un duel au deuxième tour n'est pas étudiée. 

L'enquête a été réalisée par internet du 20 au 29 novembre auprès de 23 061 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.