La reproduction des dauphins en captivité ne sera finalement pas interdite

Le Conseil d'État a décidé d'annuler l'arrêté, après un recours déposé par plusieurs parcs marins. / © LOIC VENANCE / AFP
Le Conseil d'État a décidé d'annuler l'arrêté, après un recours déposé par plusieurs parcs marins. / © LOIC VENANCE / AFP

Plusieurs parcs marins, dont le parc Astérix dans l'Oise, avaient déposé un recours contre l'arrêté qui interdisait la captivité des orques et des dauphins en France. Le conseil d'État a tranché en leur faveur. 

Par RI avec AFP

L'annonce, en mai dernier, de l'interdiction de la reproduction des dauphins en captivité avait fait coulé beaucoup d'encre. C'était l'une des dernières actions phares de Ségolène Royal, alors ministre de l'Écologie. L'arrêté avait été modifié juste avant sa publication. Il prévoyait initialement qu'un "contrôle étroit de la reproduction des dauphins". 

Plusieurs delphinariums, avec en tête de file le Marineland d'Antibes, avaient alors déposé un recours auprès du Conseil d'État. Les parcs, parmi lesquels le parc Astérix dans l'Oise, craignaient de voir leur activité disparaître 

Ce lundi 29 janvier, le Conseil d'État a fait annuler l'arrêté, considérant qu'il avait été "adopté au terme d'une procédure irrégulière" et qu'il "portait une atteinte disproportionnée au principe de liberté du commerce et de l'industrie".

Une décision qui risque de raviver la colère des militants de la cause animale. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Arleux : à pieds, VTT ou trotinette, le "cani-cross" séduit les amoureux des chiens et du sport

Les + Lus