Cet article date de plus de 3 ans

Route du Louvre 2017 : Djamel Bachiri, plus lièvre que tortue

A l'approche du marathon de la Route du Louvre, Djamel Bachiri s'entraîne pour tenir son rôle de lièvre auprès des athlètes kényans, vainqueurs du marathon en 2016.

Djamel Bachiri est plus lièvre que tortue.
Djamel Bachiri est plus lièvre que tortue. © France 3
Djamel Bachiri est un lièvre. Mais il ne gambade pas dans les champs. En athlétisme, son rôle est de d'entraîner sur ses foulées un autre coureur, grâce à un rythme parfaitement régulier. 

A l'approche de la course de 42,195 kilomètres de la Route du Louvre, il s'entraîne avec son ami thriatlonnien Julien Brazy.

durée de la vidéo: 02 min 04
Djamel Bachiri, le lièvre de la Route du Louvre


Son but : faire parvenir les athlètes kenyans, en tête du palmarès en 2016, à courir le marathon en 2 heures et 10 minutes.



"Il faut tenir 20 kilomètres, sur une allure de 19,5 à l'heure, explique Djamel, sans secouer les athlètes." 

"Djamel va être capable de maintenir une allure très régulière, ce qui n'est vraiment pas donné à tout le monde. La plupart des gens ne savent pas le faire", remarque Julien. 

Une qualité que Djamel possède depuis plus de 20 ans de pratique du marathon et qu'apprécient les athlètes kényans pour la prochaine Route du Louvre le lundi 8 mai.

Originaire de Tourcoing, Djamel a 40 ans et détient les titres de champion de France de cross et de semi-marathon




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la route du louvre sport course à pied