Salah Abdeslam sera défendu par l'avocat lillois Frank Berton

Maître Frank Berton va défendre en France Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos des attentats du 13 novembre à Paris.

Il dit avoir hésité, réfléchi avant de prendre une décision lourde pour sa carrière et sa vie. Puis il a dit oui. Frank Berton sera l'avocat de Salah Abdeslam.
"C'est une décision pas simple à prendre, que j'ai pris en âme et conscience après avoir consulté un certain nombre de personnes, surtout après avoir rencontré Salah Abdeslam en prison", confie Frank Berton à La Voix du Nord. "C'est sûr qu'on aura des critiques, qu'on aura des menaces."

L'avocat lillois qui a notamment défendu une acquittée d'Outreau, Florence Cassez ou Dominique Cottrez, a rencontré son client dans sa prison de Beveren (B) mercredi dernier. Selon La Voix du Nord qui a révélé l'information, l'entretien a duré deux heures et demi.

Maître Berton dit y avoir rencontré un homme "très abattu" mais aussi un "garçon soucieux de s’expliquer devant la justice française", explique-t-il à Europe 1. Sven Mary, l'avocat belge qui assure la défense du terroriste depuis son arrestation, reste également l'avocat de Salah Abdeslam. Une équipe est en fait en train de se constituer pour travailler sur ce dossier complexe.

Transféré bientôt en France

« Nous n’avons pas beaucoup évoqué le fond du dossier, avance prudemment Maître Berton à propos de sa discussion avec Abdeslam. Notre rôle est de défendre Salah Abdeslam, bien sûr, mais aussi de l’assister. Je serai à ses côtés lors des interrogatoires, évidemment, et lors de son transfert prochain à Paris, et je lui ai déjà expliqué la procédure française et ce qui doit se passer maintenant. »
"Ce qu'il m'importe, c'est qu'il ait un procès équitable et qu'il soit condamné pour les choses qu'il a faites et non pour les choses qu'il n'a pas faites", a-t-il également déclaré sur BFM mercredi matin

Salah Abdeslam devrait quitter sa prison belge dans les jours qui viennent. La Belgique a donné son feu vert pour la remise à la justice française de Salah Abdeslam, mais ne l'a pas transféré immédiatement, la justice belge souhaitant l'entendre au moins dans l'enquête sur une fusillade survenue à Bruxelles trois jours avant son arrestation. 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité