49 migrants retrouvés en hypothermie dans les dunes de Saint-Quentin-en-Tourmont sur le littoral picard

Publié le Mis à jour le

Ils auraient tenté une traversée vers la Grande-Bretagne. Mercredi 3 novembre, la gendarmerie de la Somme a retrouvé quarante-neuf migrants en état d’hypothermie dans les dunes de Saint-Quentin-en-Tourmont sur le littoral picard.

C’est à 4h33 du matin, mercredi 3 novembre, que les gendarmes de la Somme découvrent d’abord cinq migrants sur les dunes de Saint-Quentin-en-Tourmont, commune de Picardie maritime. En poursuivant les recherches, quarante-quatre autres personnes sont retrouvées. Toutes en état d’hypothermie.

Trois migrants ont été transportés à l’hôpital, selon les informations des pompiers de la Somme, dépêchés sur place. Les autres sont indemnes et confiés à la gendarmerie. Transportés vers un gymnase de la commune, les gendarmes procèdent au contrôle de leur identité, selon la mairie de Saint-Quentin-en-Tourmont. Leur nationalité est inconnue pour le moment. Ils auraient tenté de traverser la mer pour rejoindre la Grande-Bretagne.

Une surveillance accrue sur le littoral picard

La présence policière s'étant intensifiée dans le Calaisis, de plus en plus de migrants tentent de rejoindre l'Angleterre depuis les côtes samariennes avec tous les risques que cela comporte.

La préfecture de la Somme a ainsi intensifié la surveillance du bord de mer. D'Ault à Fort-Mahon, une brigade à cheval assure toute l'année et quotidiennement la surveillance des plages. À ses missions usuelles sur le littoral, est venue s'ajouter la lutte contre les départs clandestins vers l'Angleterre.

Dimanche 26 septembre, trente-sept migrants avaient déjà été découverts en baie de Somme. Deux passeurs présumés ont été arrêtés près de Quend-Plage.