À Cayeux-sur-mer, une friperie solidaire reverse les recettes de la vente de vêtements au CCAS de la ville

Pour aider financièrement la commune de Cayeux-sur-Mer dans la Somme après la crise du Covid, des bénévoles tiennent une boutique de vêtements solidaire dans les anciens locaux de la poste prêtés par la mairie. Les recettes sont ensuite reversées au centre d'action communal et social.

"Tout l'été, on n'a pas eu de creux, confie Giselle La Monica au milieu des rayons de pantalons, je ne m'assois pas 5 minutes." Dans les locaux de l'ancienne poste prêtés par la mairie de Cayeux-sur-Mer dans la Somme, elle et son amie Martine, tiennent désormais leur boutique de vêtements solidaire.

"Tout est parti du Covid qui a affaibli financièrement Cayeux-sur-Mer et puis l'idée c'était aussi de dynamiser la ville", explique Martine Bourgois, présidente de l'association Second Souffle créée pour l'occasion en mai dernier.

"Si j'avais su, j'aurais fait ça plus tôt !"

Les vêtements donnés par des habitants sont triés, soigneusement rangés par taille, souvent relavés et repassés. Un travail et une organisation titanesque. "Il y a des fois des gens qui arrivent avec 5 sacs, que l'on doit souvent nettoyer, cela demande pas mal de travail. Je me dis même qu'à deux, on n'est pas assez", sourit Martine, ancienne commerçante de métier.

C'est aussi signe que le magasin fonctionne bien pour ces deux bénévoles très investies. "Je suis fière parce que c'est quelque chose qui me passionne, tout ce qui est bracelets et colliers, j'adore. J'ai même confectionné un mannequin avec une couette. Je change la devanture. Mais si j'avais su, j'aurais fait ça plus tôt ! Je ne suis pas du tout dans le prêt-à-porter, je suis comptable moi de métier... Par contre, il y a plein de vêtements à la maison !", sourit Giselle.

Des petits prix et des bonnes affaires

Les vêtements sont mis en vente à la boutique à des prix très abordables : 4 euros pour un chemisier, 5 euros pour un pantalon. Tous les bénéfices sont ensuite reversés au centre d'action communal et social de Cayeux-sur-Mer. L'initiative est accueillie chaleureusement par les habitants. "Je suis très admirative, c'est très bien ce qu'elles font", nous confie une cliente.

Avec une centaine de clients, chaque jour au plus fort de l'été, les bénéfices ont atteint plusieurs milliers d'euros. Ici, les chineurs bien avisés peuvent y faire de bonnes affaires. Une touriste chanceuse est repartie cet été avec un tailleur de grand couturier pour seulement 10 euros.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative société solidarité mode