À Cayeux-sur-mer, une palette de 24 couleurs imaginée pour la façade des bâtiments en accord avec les cabines de plage

À Cayeux-sur-mer dans la Somme, la ville a décidé d'intégrer à son plan local d'urbanisme une charte chromatique. Les prochaines rénovations de façades et constructions devront ainsi respecter une palette de 24 couleurs imaginées par une artiste locale en adéquation avec les cabines de plage.
Les maisons de Cayeux-sur-Mer aux teintes colorées
Les maisons de Cayeux-sur-Mer aux teintes colorées © Antoine Roynier / FTV

Connue pour ses célèbres cabines de plage autrefois blanches et vertes, la ville de Cayeux-sur-mer a choisi d'en repeindre certaines dans de nouvelles couleurs. Un avant-goût de ce qui sera fait en centre-ville avec le prochain plan local d'urbanisme qui intègre une charte chromatique.

"C'est parti d'une volonté collégiale, tout le monde était d'accord pour donner un autre aperçu de notre ville, de valoriser l'architecture par les couleurs et de donner une âme par rapport aux différentes zones", affirme Martine Crépin, adjointe chargée de l'urbanisme à la mairie de Cayeux-sur-mer. 

Les mêmes teintes que les galets

Pour cela, la municipalité a fait appel à un atelier parisien et à une artiste coloriste locale. Pendant plusieurs mois, Sophie Helène s'est imprégnée de l'histoire de la ville. "La couleur des façades, c'est quelque chose de très récent à Cayeux. Après guerre, par mode, on s'est mis à enduire les façades et mettre des teintes dessus. Sinon, traditionnellement, on avait plutôt des maisons en briques et des volets de couleurs souvent inspirés des teintes qui restaient aux pêcheurs après avoir peint leurs bateaux", raconte-t-elle. 

Durant la période de diagnostic, elle a prélevé des échantillons dans la ville afin de s'en inspirer pour imaginer les nouvelles couleurs."On a beaucoup travaillé avec un appareil qui permet d'analyser les teintes. On s'est aperçu à la fin que les teintes qu'on avait repérées pour les façades étaient aussi représentées dans les galets de la plage de Cayeux."

Les cabines de plage de Cayeux-sur-Mer
Les cabines de plage de Cayeux-sur-Mer © Antoine Roynier / FTV

Des couleurs en fonction des quartiers

Au final, 24 couleurs ont été sélectionnées pour les prochaines rénovations de façades ou les nouvelles constructions. "On a proposé une palette générale qui va ensuite se redécouper en fonction des quartiers. Par exemple, dans le quartier agricole, le centre-bourg, on va utiliser des teintes chaudes. Et si on prend le quartier des pêcheurs, ça va être l'inverse, on va travailler avec les teintes les plus claires. On laisse aussi la possibilité aux gens de remettre à nu la brique", explique Sophie Helène. 

Les couleurs proposées par la charte chromatique qui sera insérée au plan local d'urbanisme de Cayeux-sur-Mer
Les couleurs proposées par la charte chromatique qui sera insérée au plan local d'urbanisme de Cayeux-sur-Mer © Antoine Roynier / FTV

Des couleurs qui ne seront de toute façon pas imposées aux propriétaires. "Dans la charte chromatique, on donne aux gens des conseils pour pouvoir réaliser leurs façades. Ce sera évidemment une discussion avec eux. Pour le moment, ce n'est pas encore applicable", précise Martine Crépin. 

Dans le centre-ville, certains pensent déjà à la nouvelle couleur de leur bâtiment. François et Ute ont récemment racheté un bar à l'abandon pour en faire une galerie d'art et se sont mis d'accord sur une couleur. "Même s'il n'y avait pas eu cette charte, je pense que j'aurais choisi dans ces tons, confie Ute. Nous avons choisi le bleu turquoise et je vois que beaucoup de propriétaires de maisons ont choisi le bleu, ça rappelle le ciel, mais aussi la mer. Tous les jours, c'est un peu différent, c'est très subtil et ça correspond aux couleurs que l'on trouve dans la nature."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture et urbanisme architecture urbanisme aménagement du territoire