80 ans de la rafle d'Amiens du 4 janvier 1944 : une exposition en hommage aux victimes de la Shoah dans la Somme

Pour les 80 ans de la rafle d'Amiens à l'encontre du peuple juif, l'université de Picardie Jules-Verne (UPJV) et la bibliothèque Louis-Aragon organisent une exposition sur leur persécution pour le devoir de mémoire.

Le 4 janvier 1944, sous l'Occupation, une vingtaine d'Amiénois sont arrêtés par la Gestapo avec l’aide de la préfecture de la Somme pour être déportés à Auschwitz-Birkenau. 80 ans après ce funeste jour, une exposition est organisée à deux endroits à Amiens pour faire perdurer le devoir de mémoire de l'Holocauste.

21 Amiénois juifs arrêtés en 1944

Le 20 janvier 1942, le Troisième Reich planifie la Solution finale de la question juive, c’est-à-dire la déportation et l’annihilation des Juifs se trouvant dans les pays occupés par l’Allemagne. Les premières victimes sont les Juifs polonais.

Des opérations sont organisées ensuite dans toute l’Europe dont la France. Le 4 janvier 1944, la Gestapo et la préfecture de la Somme mènent une opération de grande ampleur sur le département. Dès l’aube, les agents de la Gestapo, renforcés par d’autres effectifs de Picardie, opèrent à Amiens et dans plusieurs secteurs du département.

21 Amiénois juifs sont arrêtés et amenés à la gendarmerie de la rue des Jacobins. L’ensemble des Juifs est dirigé le soir même vers le camp de transit de Drancy, en région parisienne. Parmi eux, seulement quatre victimes restèrent détenues dans ce camp, reconnues comme aryennes ou conjointes d'aryen.

Le sort des autres est tout autre. Ils sont déportés à Auschwitz-Birkenau, le 20 janvier 1944 par le convoi 66.

Une exposition, deux lieux

À l’occasion du 80ᵉ anniversaire de cette rafle, la bibliothèque Louis-Aragon et la bibliothèque universitaire (BU) Citadelle, à Amiens, organisent une exposition, intitulée Être juif dans la Somme, 1940-1945. À la BU, elle se déroule du jeudi 10 janvier au 28 février 2024.

Dans ce lieu, l'exposition retrace et présente la vie d'un couple de commerçants amiénois, Berthe et Ferdinand Lazare, déportés en janvier 1944 et exterminés. Elle sera visible du 4 janvier au 10 février 2024.

De son côté, la bibliothèque Louis-Aragon met l'accent sur une quarantaine de fiches individuelles représentant la population juive de la Somme en 1942. Un véritable travail d'archives recueilli par David Rosenberg, archiviste et historien américain.

L'exposition sera ponctuée de deux conférences : une menée par Céline Masson, référente racisme et antisémitisme à l'université de Picardie Jules Verne (UPJV) le 10 janvier à 17 heures. Une seconde aura lieu le 11 janvier à 18 heures qui sera menée par Béatrice Finet, enseignant-chercheur à l'UPJV.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité