Amiens : 600 kits éducatifs distribués aux enfants défavorisés, l'Unicef poursuit son opération malgré le déconfinement

De nombreux parents ont décidé de ne pas renvoyer leurs enfants à l'école, et il faut trouver un moyen de les occuper. Pour aider les familles les plus précaires, un collectif de parents d'élèves d'Amiens nord et l'Unicef ont lancé un appel aux dons et ont pu déjà distribuer 600 kits éducatifs.

Collectés et triés par l'Unicef et l'association des parents d'élèves d'Amiens nord, les feutres, crayons, cahiers, jeux éducatifs sont ensuite distribués aux familles dans le besoin
Collectés et triés par l'Unicef et l'association des parents d'élèves d'Amiens nord, les feutres, crayons, cahiers, jeux éducatifs sont ensuite distribués aux familles dans le besoin © Lucien Fontaine / Unicef Picardie
"Dès le début du confinement, j'ai eu l'idée de récolter des cahiers, des feutres, de la peinture, des jeux pour les enfants qui n'en ont pas chez eux parce que je me suis rendu compte, avec mes trois enfants, que c'était indispensable pendant cette période. Certaines familles n'ont rien, à peine de quoi se nourrir", explique Assia Nouaour, membre du collectif des parents d'élèves d'Amiens nord.
 

Certains vivent à huit dans un petit appartement et sans occupation, ça devient vite invivable


Elle contacte alors les parents d'élèves de son école pour prendre des nouvelles. "J'ai eu beaucoup de retours de parents de mon quartier qui m'ont exprimé leurs besoins d'occuper leurs enfants. Certains vivent à huit dans un petit appartement et sans occupation, ça devient vite invivable pour tout le monde", ajoute Assia.

Devant l'urgence de certaines situations, cette mère de trois jeunes enfants scolarisés à l'école Voltaire demande de l'aide au comité Unicef en Picardie pour collecter des dons auprès de la grande distribution. Ensemble, ils mettent en place l'opération kit éducatif dès la fin du mois d'avril. 6 000 euros sont ainsi donnés par deux grandes surfaces d'Amiens et la mairie de la ville.
 
Collectés et triés, les feutres, crayons, cahiers, pots de peinture et jeux éducatifs sont ensuite livrés dans les écoles qui en ont fait la demande. "Les directrices et directeurs d'école connaissent bien les familles dans le besoin et ce sont eux qui les ont appelés pour leur parler de cette opération. Pendant la distribution des sacs, j'ai vu les sourires des enfants. Ça fait beaucoup de bien", confie Assia.


La première fois que l'Unicef intervient en France

Le local Unicef à Amiens sert de lieu de collecte et de tri depuis un mois. Ses bénévoles ont dû réorganiser leur travail rapidement pour répondre à l'urgence de la crise sanitaire.

"Unicef France, agence des Nations Unies, existe depuis 30 ans, et c'est la première fois que l'État français nous demande d'intervenir sur notre sol. Nous avons l'habitude de promouvoir les actions de coopération dans le monde entier en faveur des enfants soldats, des enfants victimes de famine, de guerres, de violence. Depuis cette crise du covid-19, nous avons établi des partenariats sur notre territoire avec des associations locales", explique Lucien Fontaine, président du comité territorial Unicef Picardie.

600 kits ont déjà été distribués dans quatre écoles d'Amiens nord par les bénévoles de plusieurs associations. La semaine prochaine, une trentaine de kits sera distribuée dans un quartier de Longueau, environ 70 kits seront livrés à l'école Albert-Schweitzer d'Amiens nord, une centaine aux familles hébergées par le 115 et d'autres aidées par le Relais social d'Amiens.
 

"Les parents redoutent de remettre leurs enfants à l'école"

Malgré le déconfinement et l'ouverture des écoles, les besoins ne vont pas disparaître. D'après Assia Nouaour, du collectif des parents d'élèves d'Amiens nord, très peu d'élèves de son quartier devraient reprendre le chemin de l'école. "Les parents redoutent de remettre leurs enfants à l'école car ils ont peur du virus. Les procédures mises en place dans les classes ne sont pas claires et nos enfants vont être perdus. Pas de jouets, interdiction de toucher ses camarades, bâches en plastique sur les meubles. Nous préférons garder nos enfants à la maison."

Pour l'association, le travail de collecte continue. De nouveaux partenariats se tissent avec des grandes enseignes comme la librairie Martelle et la Maison de la presse à Amiens. Tous les mercredis de 15h à 17h, les particuliers peuvent déposer leur dons de matériel scolaire et éducatif (puzzle, jeux de cartes, livres) au local de l'Unicef, situé 375 rue de Cagny, résidence du Prince Noir à Amiens. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : école à la maison santé société jeunesse famille solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter