Amiens : le campus de l'université bloqué, les cours annulés

Alors que dans le pays certaines universités sont bloquées depuis plusieurs semaines déjà, à Amiens c'est ce jeudi 19 avril que l'Université de Picardie Jules Verne était bloquée pour la première fois. Les cours ont été annulés. Mais dans l'après-midi, les étudiants ont voté la fin du blocage.
Sur le campus de l'université de Picardie Jules Verne, à Amiens, le jeudi 19 avril 2018.
Sur le campus de l'université de Picardie Jules Verne, à Amiens, le jeudi 19 avril 2018. © FR3 Picardie
Pas de cours ce jeudi 19 avril à la fac d'Amiens. Réunis en Assemblée Générale, les étudiants ont décidé de se mobiliser contre la sélection à l'université.

Mardi 17 avril, ils ont voté une nouvelle fois en faveur du blocage du campus de l'Université de Picardie, confirmant une décision déjà prise quelques jours plus tôt, le 12.


Ils entendent ainsi protester contre "la loi Vidal", de son vrai nom loi Orientation et réussite des étudiants (ORE) : la réforme est assimilée par ses opposants à l'introduction d'une sélection déguisée, notamment en mettant en place des attendus pour pouvoir intégrer l'université, avoir le baccalauréat ne suffisant donc plus.


Mobilisation de faible ampleur


En réaction, le président de l'université Mohammed Benlahsen a pris un arrêté, publié ce mercredi 18, annulant les cours. En revanche les examens, eux, sont maintenus, a précisé Mohammed Benlahsen à nos confrères du Courrier Picard.



Ailleurs en France, certaines facultés sont déjà bloquées depuis un moment, à l'image des universités de Montpellier, Toulouse, Nanterre ou Lille. A Amiens, les étudiants commencent seulement à se mobiliser. Ce jeudi, ils ont prévu de rejoindre la manifestation des cheminots, à 14 h au départ de la gare, après une nouvelle AG à midi.

A noter cependant que la mobilisation est de faible ampleur pour l'instant. Ainsi, environ 200 étudiants seulement étaient présents à l'AG du mardi 17. Et parmi eux, seulement 128 ont voté pour bloquer le campus.


La fin du blocage rapidement votée


Sur les réseaux sociaux, certains se sont félicités de cette première journée d'action, quand d'autres ont manifesté leur mécontentement et leur désaccord :


Devant les portes, des poubelles ont été entassées, avec des pancartes dénonçant la sélection.



Mais visiblement, le blocage n'a pas convaincu tout le monde :



Lors de la nouvelle assemblée générale, où les étudiants étaient cette fois 500 environ, la levée du blocage a été votée. Le blocage n'aura donc finalement pas duré longtemps, ce dont se sont réjouis certains.




durée de la vidéo: 00 min 40
Amiens : le blocage de la fac divise ©France 3 Hauts-de-France



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société manifestation économie social