La compositrice amiénoise Camille Pépin nommée aux Victoires de la musique classique

La jeune Amiénoise sera en lice le 21 février prochain lors de la 27e cérémonie des Victoires de la musique. Elle est nommé pour The Sound of Trees, une pièce créée pour l'Orchestre de Picardie. 

Camille Pépin lors d'une répétition de l'Orchestre de Picardie, à Amiens le 19 octobre 2019.
Camille Pépin lors d'une répétition de l'Orchestre de Picardie, à Amiens le 19 octobre 2019. © FTV / M. Roussel
À 29 ans, Camille Pépin, cumule les prix et les distinctions. Avec des études au conservatoire à rayonnement régional d'Amiens, puis au Pôle supérieur et au Conservatoire national supérieur de Paris, la jeune Picarde a trouvé dans la composition "son moyen d'expression le plus immédiat". Avec succès : après de nombreux prix, une vingtaine d'œuvres et un disque, la voici dans la liste des artistes sélectionnés pour les Victoires de la musique classique.
 
Cette nomination, la jeune compositrice l'a décrochée grâce à un concerto pour violoncelle et clarinette : The Sound of  Trees, une commande de l'Orchestre de Picardie où la jeune femme est restée en résidence entre 2018 et 2019. "Je parle du son des arbres, expliquait-elle à notre micro en octobre. J'avais envie de faire des sonorités boisées. Je me suis inspirée d'un poème [éponyme de Robert Frost, NDLR] qui parle de la forêt, du bruissement des feuilles, du son du vent... Ça m'a beaucoup aidée. La formation était assez idéale."
 
France 3 - Amiens : Camille Pépin et l'Orchestre de Picardie présentent The Sound of Trees - 200109

Il lui a fallu six mois pour l'écrire, le temps de tisser des liens avec les musiciens qui allaient l'interpréter le 4 novembre dernier, à la Maison de la culture d'Amiens, sous la direction d'Arie van Beek. "C'est très bien écrit, appréciait alors le directeur musical de l'Orchestre de Picardie. L'instrumentation, les couleurs sont très belles. Ce sont des couleurs à la française, inventées d'abord par Berlioz et après Ravel et Debussy. Je retrouve ça dans cette musique de Camille."
 
Dix-sept ans après la naissance de ses premières bribes de mélodie, cinq après la réception du prestigieux Grand prix de la Sacem, catégorie musique symphonique (jeune), l'une des compositrices "les plus prometteuses de sa génération" pourrait bénéficier d'une nouvelle consécration. La cérémonie des Victoires de la musique classique se tiendra le 21 février à la Cité musicale de Metz.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture