Le convoyeur de fonds interpellé à Amiens présenté à un juge en vue d'une mise en examen

Le convoyeur de fonds qui avait disparu lundi à Aubervilliers avec le chargement de son fourgon blindé a été présenté samedi à un juge d'instruction au côté d'une complice présumée, en vue d'une mise en examen. Les deux autres personnes qui avait été placées en garde à vue ont été libérées jeudi. 
Le convoyeur de fonds disparu à Aubervilliers a été interpellé dans le quartier Saint-Acheul à Amiens mardi 12 février 2019
Le convoyeur de fonds disparu à Aubervilliers a été interpellé dans le quartier Saint-Acheul à Amiens mardi 12 février 2019 © France 3 Picardie

Le convoyeur de fonds qui a été interpellé à Amiens a été présenté samedi à un juge d'instruction avec une complice présumée. 

Le parquet de Bobigny, qui a requis la mise en examen des deux suspects et leur placement en détention provisoire, a ouvert une information judiciaire des chefs de vol en bande organisée, association de malfaiteurs et infraction à la législation sur les armes. 

Les deux autres personnes, un frère et une soeur, qui avaient été interpellés mardi soir à Amiens et placés en garde à vue pour recel, ont été libérés jeudi sans qu'aucune charge ne soit retenue à leur encontre.

Le convoyeur de fonds, Adrien Derbez, a été arrêté après une cavale d'un jour. Il avait disparu lundi à Aubervilliers en laissant son fourgon vide de l'argent qu'il transportait. 

Un butin de 3,1 millions d'euros au total, dont près d'1,7 million est toujours introuvable. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité