Covid-19 : le bus de l’Amiens SC réquisitionné pour la vaccination

Pendant une dizaine de jours, le bus de l’Amiens SC parcourra les rues de la capitale picarde. L’objectif, toucher les personnes qui n’ont pas le temps ou les moyens de se faire vacciner dans les centres traditionnels.

C'est dans le bus de l'Amiens SC que les volontaires de plus de 18 ans pourront se faire vacciner
C'est dans le bus de l'Amiens SC que les volontaires de plus de 18 ans pourront se faire vacciner © FTV

"L’idée c’est d’aller vers les gens. On se rend compte que dans tous les centres de vaccination sur notre territoire, il y a des rendez-vous qui sont non pris", regrette Maxime Gignon, épidémiologiste au CHU d’Amiens. "Là tous les gens qui étaient motivés ont fait l’effort de prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Là on arrive sur une partie de la population qui n’a rien contre se faire vacciner, mais qui n’a pas pris le temps de prendre rendez-vous ou pour qui c’est compliqué la prise de rendez-vous en ligne", rajoute-t-il.

Un centre de vaccination mobile

Alors le CHU d’Amiens a eu une idée. Allez chercher les personnes directement dans leur quartier. Depuis ce vendredi matin 11 juin, le bus de l’Amiens SC s’est donc transformé en centre de vaccination mobile.

Le bus est parfaitement adapté pour la vaccination puisqu’il ne nécessite quasiment pas d’aménagement. Il y a des fauteuils qui se font face et même un frigo.

Dans le bus des coéquipiers de Régis Gurtner, la vaccination est ouverte aux plus de 18 ans et se fait sans rendez-vous. 300 doses de vaccins Pfizer sont disponibles par jour.  De quoi motiver du monde à sauter le pas. 

Des quartiers d'Amiens visés en priorité

"J’ai eu l’occasion de le faire directement alors j’en ai profité. Sinon les délais de rendez-vous sont trop longs", explique l'un des patients.

"On a regardé les taux de couverture vaccinale par quartier. On a identifié plusieurs quartiers notamment sur Etouvie, Amiens Nord, également dans le quartier sud-est. Pour pouvoir mener ces actions au plus près des habitants" détaille l’épidémiologiste.

"Je pense que le football, c’est un lien social. L’action de l’ASC était donc tout à fait naturelle", affirme le président du club, Bernard Joannin.

Le bus de l’Amiens SC devrait rouler dans les rues d’Amiens jusqu’au 6 juillet. Ensuite, il pourra reprendre sa fonction normale, sur les routes de la Ligue 2.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amiens sc football sport vaccins - covid-19 santé société