Etudiant immolé à Lyon : un rassemblement organisé à Amiens contre la précarité

Le Crous d'Amiens est situé au 25 rue Saint-Leu / © Google Maps
Le Crous d'Amiens est situé au 25 rue Saint-Leu / © Google Maps

Plusieurs syndicats appellent au rassemblement mardi 12 novembre devant le Crous d’Amiens contre la précarité étudiante. Cette mobilisation fait suite au geste désespéré d’un étudiant lyonnais qui s’est immolé par le feu le 8 novembre dernier. 
 

Par MCP

"Nous souhaitons apporter tout notre soutien à notre camarade et à ses proches". Suite à un appel national, l’antenne amiénoise du syndicat Fédération Syndicale Etudiante (FSE) organise un rassemblement devant le Crous d’Amiens le mardi 12 novembre. Cette mobilisation fait suite à la tentative de suicide d’un étudiant lyonnais, qui s’est immolé par le feu vendredi 8 novembre devant le Crous de son université.
 
 

"Aujourd’hui, je vais commettre l’irréparable"


Dans un message publié sur Facebook, le jeune homme âgé de 22 ans annonçait son geste désespéré et expliquait avoir de grosses difficultés financières. "Cette année, faisant une troisième L2, je n’avais pas de bourses et même quand j’en avais, 450 euros/mois, est-ce suffisant pour vivre ?" écrivait-il.

Membre du syndicat Solidaires Etudiant-e-s, il accusait notamment "Macron, Hollande et Sarkozy" de l’avoir tué en "créant des incertitudes sur l’avenir de tous-tes". Brûlé à 90%, il est toujours hospitalisé dans un état critique.
 

"Les revendications de cet étudiant nous touchent, souligne Mathilde Lalouette, secrétaire générale du syndicat étudiant FSE Amiens. Notre région fait partie des plus pauvres de France et nous sommes régulièrement contactés par des étudiants en grandes difficultés. Les bourses ne sont pas à la hauteur et les prix des transports sont de plus en plus élevés notamment à Amiens".
 

Une mobilisation nationale

Depuis le drame, plusieurs syndicats étudiants lancent des appels au rassemblement sur les réseaux sociaux avec le hashtag #LaPrécaritéTue. À Amiens, le groupe de gilets jaunes "Les réfractaires du 80" a déjà répondu à l’appel et devrait rejoindre les étudiants à 10h devant le Crous situé rue Saint-Leu.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus