• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Jeune homme poignardé à Amiens : trois individus déférés devant le parquet pour homicide

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS

Les trois individus, placés en garde à vue à la suite de l'homicide survenu à Amiens dans la nuit du 26 au 27 août, ont été déférés devant le parquet. Ils seront entendus et mis en examen dans les prochaines heures.

Par Boris Granger

Les trois individus placés en garde à vue à la suite de l'homicide survenu hier à Amiens ont été déférés devant le parquet. Une information judiciaire pour homicide volontaire avec préméditation, violences aggravées et port d'arme prohibé a été ouverte. Dans les prochaines heures, les trois mis en cause seront interrogés et mis en examen par le magistrat instructeur. Le parquet d'Amiens a requis leur placement en détention provisoire. La décision du juge des libertés et de la détention sera rendue dans la soirée.
 

Coup de couteau mortel

Aux alentours de minuit, dans la nuit du 26 au 27 août, un jeune homme de 23 ans avait reçu un coup de couteau au thorax lors d'une rixe et était décédé peu de temps après, malgré les premiers secours prodigués par les forces d'intervention. Trois individus avaient été placés en garde à vue pour violences aggravées, dont deux alcoolisés au moment des faits.
 

Le principal mis en cause, un homme de 40 ans, a reconnu les faits, mais contesté les circonstances. C'est lui qui s'était dirigé vers la victime, un cric et un couteau dans les mains, alors que les forces de police faisaient cesser les violences physiques. L'autopsie réalisée ce matin à confirmé que le coup porté à la victime avait atteint le coeur et provoqué des lésions intercostales.

Les deux autres individus impliqués, âgés de 20 et de 36 ans, faisaient partie du même groupe que l'auteur de l'homicide. L'un des deux était également armé d'un couteau lors de l'arrivée des policiers, qui l'avaient aussitôt désarmé. Les trois individus avaient déjà fait l'objet par le passé d'une condamnation par la justice.
 

Nouvelles investigations à venir

De nouvelles investigations vont être menées pour déterminer précisemment le contexte et l'origine des faits et s'attachera à identifier formellement tous les auteurs des violences commises. Les nombreux objets saisis sur la scène de crime devraient permettre de préciser le déroulement des événements.

Des premières auditions réalisées auprès des témoins et des protagonistes, il ressort que la rixe aurait eu pour origine un différend lié à un vol par effraction commis deux semaines plus tôt. L'altercation avait opposé une quinzaine de personnes réparties en deux groupes, dont certaines munies de barres de fer, aux alentours de la place Kruger d'Amiens.
 

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus