JO de Pékin 2022 : bon démarrage pour l'Abbevillois Boris Vain en bobsleigh à deux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gontran Giraudeau .

Le Picard Boris Vain participe aux épreuves de bobsleigh à deux sous les couleurs de Monaco avec Rudy Rinaldi. En 2018, aux jeux Olympiques de PyeongChang en Corée du Sud, ils avaient terminé à la 19e place. Ils sont 7e à l'issue des deux premières manches.

"Je me sens bien. La préparation a été longue et dure." Quelques jours avant l'ouverture des jeux Olympiques d'hiver de Pékin, Boris Vain se montrait confiant sur l'antenne de France 3 Picardie.

Les deux premières manches lundi 14 février lui ont donné raison. Avec son pilote Rudy Rinaldi, le bobeur picardo-monégasque pointe à la 7e place au classement général. Le binôme s'est même offert le luxe de signer le troisième temps dans la deuxième manche, ex-aequo avec l'équipage suisse.

Ces derniers mois, Boris Vain et Rudy Rinaldi avaient déjà enregistré de bons résultats avec une neuvième et une treizième place en Coupe du monde.

Objectif top 12

De bon augure pour Pékin, quatre ans après leur première participation aux JO en Corée du Sud : "En 2018, on avait pris la 19e place. Je pense qu'on a plus d'expérience aujourd'hui. Un top 12 serait très envisageable".

Depuis PyeongChang, le duo a acquis de l'expérience, bénéficiant de l'aide de différents entraîneurs : "on s'est un petit mieux entourés et on est bien plus sereins qu'avant".

Hormis sept jours de quarantaine en janvier, dont "trois jours assez compliqués, cloué au lit avec de la fièvre" en raison d'une infection au covid, Boris Vain a profité d'une bonne préparation physique.

La piste est magnifique, les infrastructures sont incroyables

Boris Vain

Il a pu également découvrir les installations des Jeux de Pékin en avant-première en octobre dernier : "La piste est magnifique, les infrastructures sont incroyables, c'est énorme, c'est un grand centre. J'espère qu'elle nous conviendra bien", expliquait-il début février au micro de Monaco Info.

Des qualités physiques naturelles

Originaire d'une région très peu montagneuse, Boris Vain s'initie au bobsleigh en 2012, suite à une invitation de Bruno Mingeon, médaillé olympique en 1998 en bobsleigh à 4 et champion du monde en 1999. Le responsable des équipes de France et de Monaco cherche un pousseur. 

Le Picard possède les qualités nécessaires. Bon sprinteur licencié au Sporting club abbevillois athlétisme, Boris détient également le record de France juniors en salle et en plein air de lancer du poids.

Il fait désormais partie de la délégation monégasque aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin avec son partenaire de bobsleigh Rudy Rinaldi et le skieur Arnaud Alessandria.

Lundi 14 et mardi 15 janvier, il mettra à profit toutes ses compétences et son expérience pour tenter, avec son partenaire, de s'insérer dans le club des douze meilleurs binômes. Et peut-être grimper sur le plus beau des podiums.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité