L'Amiens SC en quart de finale de la Coupe de France face à Monaco : "on va jouer notre chance à fond"

Publié le Mis à jour le

L'Amiens SC se déplace mardi 8 février à Monaco pour disputer les quarts de finale de la Coupe de France. Face au club de Ligue 1, la tâche semble fastidieuse pour espérer se qualifier pour les demies mais les Amiénois ne comptent rien lâcher.

Mardi 8 février, l'Amiens SC affronte Monaco lors des quarts de finale de la Coupe de France. Un adversaire de taille (6e au classement de Ligue 1) pour les Amiénois 14e de Ligue 2. Mais pour l'entraîneur de l'ASC, Philippe Hinschberger, il faudra mener le combat jusqu'au bout. "Ils auront sûrement des occasions de but quand on voit la qualité de leurs attaquants, par contre sur des pertes de balle on peut les mettre en difficulté. Il nous faudra donc de la justesse, profiter des situations offensives, beaucoup courir et bien défendre."

Cette année en Coupe de France, l'Amiens SC a déjà affronté en phase finale : Guingamp (3-2), Linas-Montlhéry (3-3, 4-3 tab) et Nancy (2-0). "Avec Monaco, on touche le très haut niveau, athlétiquement, techniquement, donc on sait que l'on aura fort à faire. On est loin d'être favoris, on veut juste arriver là-bas comme des vrais challenger et, quel que soit le résultat, ne pas se dire que l'on est passé à côté de notre match. On va jouer notre chance à fond", poursuit l'entraîneur. 

Des retrouvailles pour Yohann Thuram

Ce déplacement marque aussi les retrouvailles du gardien de l'Amiens SC Yohann Thuram avec le stade Louis II. Le cousin de l'ex-défenseur international français Lilian Thuram a en effet débuté sous les couleurs de Monaco en 2008. 

Depuis Yohann Thuram est passé par de nombreux clubs : Tours, Troyes, le Standard de Liège (BEL), Charlton Athletic (ENG), Le Havre, Le Mans puis Amiens. "Monaco, c'est mon club formateur, c'est mon club de cœur aussi donc ça va faire du bien de revenir dans ce stade, mais pendant 95 minutes je ne jouerai pas contre mes amis mais contre mes adversaires", a-t-il confié.

Pour le portier de l'ASC, les Monégasques partent dans tous les cas favoris. "On va aller là-bas en toute humilité comme d'habitude, mais par contre on va jouer notre coup à fond." À condition de ne pas reproduire les mêmes erreurs que lors du dernier match face à Sochaux trois jours plus tôt en ligue 2 (1-1). "C'est un contexte différent, si on commence le match de la même façon c'est clair que l'on va avoir beaucoup de difficulté parce qu'en face ce sont des joueurs qui ont beaucoup de qualité. Mais comme je l'ai déjà dit, on va aller là-bas pour jouer nos chances à fond et créer l'exploit pourquoi pas", sourit le gardien de l'ASC.

Amiens a déjà battu Monaco en Coupe de France

Créer l'exploit peut-être comme le soir du 23 janvier 1999 où l'Amiens SC avait éliminé Monaco aux tirs aux buts. C'était au stade de la Licorne lors des 16e de finale de la Coupe de France. Après un score nul (1-1) à la fin du temps réglementaire et la prolongation ne donnant rien, c'est l'épreuve des tirs au but qui voyait l'Amiens SC s'imposer de peu 6-5.

En quart de finale en revanche, les Amiénois ne se sont que très peu illustrés. Ce sera donc la première fois depuis de nombreuses années, le club ayant quand même déjà disputé une finale de Coupe de France, c'était en 2001 face à Strasbourg qui l'emportait aux tirs au buts (0-0, 4-5 tab).