La nouvelle vie de Jérémy Stravius, l'ancien champion de la natation française, devenu patron de bar à Amiens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo et Justine Saint-Sevin
Jérémy Stravius et son équipe en plein préparatifs pour l'ouverture de son bar à Amiens, le 24 août 2021.
Jérémy Stravius et son équipe en plein préparatifs pour l'ouverture de son bar à Amiens, le 24 août 2021. © FTV

Le champion de natation désormais retraité a ouvert officiellement le "Point ! Bar" à Amiens le 24 août. L'aboutissement d'un rêve d'entreprenariat pour le 1er champion du monde de la natation française, également champion olympique et 12 fois champion d'Europe.

Il est un homme aux multiples casquettes. Après une vie de champion de natation où il a notamment décroché un sacre olympique en relais en 2012, Jérémy Stravius plus ou moins retraité depuis un an et demi, est désormais patron de bar aux côtés de son compagnon José. Le nageur qui a grandi dans la Somme a vécu mardi 24 août une journée d’inauguration riche en émotions. L'aboutissement d'un rêve d'entreprenariat, après plusieurs désillusions et du chômage.

"Tu veux une autre bonne nouvelle ?" Mardi, la fourmilière des derniers préparatifs avait enrobé les anciens locaux du Sports Bar, désormais "Point ! Bar" dans un mélange de stress et d’excitation. "Stressé ?" ose-t-on demander au patron à quelques minutes du lever de rideau. "Je ne vais pas dire non, ce serait mentir. Mais c’est plus l'appréhension de savoir s'il va y avoir du monde le premier jour parce que c’est attendu. Est-ce qu’on va réussir à tout gérer, est-ce qu'on va répondre vraiment présent alors", expose Jérémy Stravius.

À ses côtés, se trouve son pote Jordan Pothain. L'ex-champion de France de natation est venu lui prêter main forte. Ce dernier, à peine rentré des Jeux olympiques de Tokyo se tourne lui aussi vers l'après-compétition. Il avait notamment annoncé fin juillet son départ de Nice où il s’entraînait depuis septembre 2018 avec Fabrice Pellerin. 

Le haut niveau surtout en natation c’est pas quelque chose de très stable surtout du point de vue financier donc c’est important de penser à la suite. De mon côté, je m’orienterai plutôt vers la kinésithérapie.

Jordan Pothain, membre de l’équipe de France de natation aux JO de Tokyo

"Il a un relationnel formidable"

À peine le temps de faire un petit point que les portes s’ouvrent. Très vite le bar se remplit. Dans la foule, du beau monde, comme ces fans du premier jour venus soutenir leur champion. "C’est pas parce qu’il est champion du monde qu'il a pris la grosse tête. Il est resté humble, simple comme nous les gens du Vimeu", soutient une cliente accompagnée du hochement de tête approbateur de son compagnon.

Il avait eu plusieurs trucs, il voulait faire sur l’animal, un karting et tout ça. Ce bar je pense que c’est une très bonne chose parce que c’est quelqu’un de très ouvert, avec un relationnel formidable et un grand champion.

Henri Wachter président fondateur d'Amiens natation et président honoraire de la fédération française de natation (FFN)

Car Jérémy Stravius c'est aussi un palmarès qui marque les mémoires : 1er Champion du monde de la natation française, champion olympique, 12 fois champion d'Europe. "Il a su mener une longue carrière de nageur et ça c’est déjà un exploit. Il a su aussi avoir l’hygiène de vie, aller au bout des choses et se retirer au moment où il fallait", appuie le journaliste Léandre Leber, fondateur de la Gazette Sports. Alors que les accords de guitare s’enchaînent accompagnés d’une voix rocailleuse le pari semble réussi : avec une soirée comme promesse d'un bel avenir pour une nouvelle vie.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.