Le laboratoires amiénois du R2SE et leurs batteries du futur récompensés par les trophées INPI

Le Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie (RS2E) a été récompensé par les trophées INPI, qui récompense chaque année des entreprises innovantes. Ce groupement de laboratoires amiénois développe des batteries et super-condensateurs chimiques.
Des batteries produites pour la société Tiamat, hébergé comme le RS2E au sein du Hub de l'énergie d'Amiens, en janvier 2019 (photo d'illustration).
Des batteries produites pour la société Tiamat, hébergé comme le RS2E au sein du Hub de l'énergie d'Amiens, en janvier 2019 (photo d'illustration). © FTV
Implanté à Amiens, le Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie (RS2E) a été distingué ce 7 décembre par l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Le groupement de laboratoires, qui développe les batteries du futur, est lauréat des Trophées INSI dans la catégorie "recherche".
 

Ce prix est le couronnement d'une politique de collaboration efficace entre partenaires académiques (CNRS, universités, Collège de France et MESRI) et industriels fédérés au sein du RS2E. Ce trophée consacre une politique nationale de partenariat et de valorisation innovante.

Jean-Marie Tarascon et Patrice Simon, directeur et directeur adjoint du RS2E.

Développer des batteries innovantes

Le RS2E est est un groupement de 17 laboratoires crée en 2011 qui œuvre au dévelopement de batteries et de super-condensateurs. Ils sont implantés depuis 2017 au Hub de l'énergie. Bien que symboliques, les Trophées INSI participent à la valorisation des entreprises récompensées.
 
Les activités de recherche des laboratoires concentrent sur les batteries lithium-ion et sur des solutions alternatives ou complémentaires. Ces batteries sont destinées à alimenter les véhicules éléctriques, les appareils portables et le stockage des énergies rénouvelables. Pour RS2E, la propriété industrielle est un moyen incontournable de valoriser et protéger ses travaux de recherche.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies économie recherche culture sciences