• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ligue 1 : l'Amiens SC obtient le nul face au SCO d'Angers, sauvé par son gardien

Habilement servi par Timite, Otero (au centre) manque son duel face à Butelle (à gauche) alors que Manceau et Pavlovic (droite) reviennent sur lui, samedi 9 janvier au stade de la Licorne. / © Dominique Touchart / Max PPP
Habilement servi par Timite, Otero (au centre) manque son duel face à Butelle (à gauche) alors que Manceau et Pavlovic (droite) reviennent sur lui, samedi 9 janvier au stade de la Licorne. / © Dominique Touchart / Max PPP

Aucun but n'est venu enjoliver le match entre l'Amiens SC et le SCO d'Angers, mardi 8 janvier pour le compte du report de la 18e journée de Ligue 1. Malgré des attaquants et des milieux offensifs très inspirés, les Picards se sont heurtés à une très bonne performance de Butelle, le portier angevin.

Par V.P. avec AFP

Amiens et Angers se sont neutralisés au stade de la Licorne, mardi 8 janvier, pour le match reporté de la 18e journée de Ligue 1. Les Amiénois, mieux partis dans leur début d'année avec leur qualification en 16e de finale de Coupe de France face à Valenciennes (1-0) le 5 janvier, ont totalement maîtrisé la rencontre - 60% de possession de balle, le triple de tirs et 16 occasions à 2 - sans pour autant trouver le chemin des buts, obstrué par un Ludovic Butelle en grand forme.

À défaut de disposer de défenseurs inspirés, le gardien angevin a douché les espoirs des Amiénois en anticipant de nombreuses sorties. Il est aux aguets sur l'attaque d'Otero, lancé en profondeur par Bodmer (15'), sort pour gêner la frappe de ce dernier, reprenant un centre de Monconduit (18') et empêche l'ouverture du score en remportant son duel face à l'attaquant colombien (42').
 

Un match de gardiens

De son côté, Gurtner n'a pas chômé : le portier amiénois signe un bel arrêt sur la frappe surprise de Reine-Adélaïde, l'une des seules occasions angevines de la première période (40'). Au retour sur la pelouse, les hommes de Christophe Pélissier maintiennent leur domination. Butelle sauve à nouveau son équipe en sortant sur le tir de Timite (49'), boxe celui d'Otero (71') et dévie la tête de Gnahoré en corner (51'). Mendoza tente lui aussi sa chance (53'), sans succès non plus.

Comme en première mi-temps, le peu d'entrain des Andégaves en attaque faillit tromper Régis Gurtner, peu mis à contribution. Celui-ci est contraint de se détendre pour claquer la frappe tendue vers la lucarne gauche de Fulgini (86'), tout juste entré sur le terrain à la place de Tait, et ainsi éviter une victoire sur le fil des Angevins. Aucun changement au classement provisoire n'est intervenu : Amiens est 17e avec 18 points et Angers reste 15 avec 20 points.
 

Le "pire match de la saison" pour les Angevins

Englué dans le ventre mou du classement (15e), le SCO d'Angers espérait repartir de Picardie avec trois précieux points. "C'est un point un peu miraculeux, celui du courage. C'est pour toutes les fois où l'on méritait de prendre des points et qu'on en n'a pas pris. Ce soir (mardi), Amiens aurait largement mérité la victoire. On peut remercier notre gardien Ludovic Butelle qui fait au moins quatre arrêts décisifs. Il nous permet de ramener ce point du nul. C'est la première fois cette saison qu'on est aussi malmenés. Oui c'est notre pire match de la saison, on ne pouvait pas jouer plus mal."

 


Christophe Pélissier est, de son côté, plus nuancé. "Je suis animé par un double sentiment. Tout d'abord de la fierté par rapport à ce que les garçons ont réalisé. Ils ont répondu présent tactiquement, j'ai l'impression que nous avions l'emprise sur le match, a souligné l'entraîneur amiénois à l'issue de la rencontre. D'un autre côté, il y a aussi de la déception et de la frustration car nous n'avons pas su marquer le but de la victoire. Maintenant je pense qu'on est quand même sur le bon chemin. Si on continue à faire des prestations comme ça, on sera forcément récompensé."
 

 

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus